. . .

Australie – A-league 2016 : Brisbane reprend les commandes, Sydney s'accroche

  • Écrit par Antoine Blanchet-Quérin

Le football ne s’arrête jamais en Australie. A cheval entre réveillon et début de nouvelle année, la 13e journée de A-league aura profité à Brisbane.

Central Coast éteint Wellington

Anéantis et non abattus, les joueurs de Central Coast se présentaient chez eux au Central Stadium en traînant 6 défaites de rang. Les Mariners pouvaient cependant compter sur le retour de Mitch Austin et Fabio Ferreira, cruciaux dans la quête de la deuxième victoire du club tant attendue (3-1). Alors que les 22 protagonistes commencaient doucement la rencontre, il a fallu attendre la faute défensive de Wellington dans sa propre surface pour voir Fabio Ferreira débloquer la situation et signer son retour de la meilleure des façons (27ème). Les ‘Nix, perturbés par une série de match sans victoire, ne se sont pas donnés la chance de revenir lorsque le mauvais contrôle d’Andrew Durante permettait à Roy O’Donovan de servir idéalement Mitch Austin (30ème). Black Powell donnera la seule réponse concluante de Wellington sur un service semblable à Roy O’Donovan, fait par Matthew Ridenton (67ème). Une rencontre cauchemardesque lorsque trois minutes plus tard Michael Neill reprenait dans les pieds de la défense néo-zélandaise la balle pour la glisser parfaitement dans le filet de Glen Moss (70ème). Les Mariners profitent allègrement du passage à vide de Wellington pour essayer de revenir à la course aux play-offs.

 

Partage de points entre Sydney Wanderers et Adélaïde

Craig Goodwin avait prédit plutôt dans la semaine que son club et lui-même pouvait mettre un terme à l’excellente série sans défaite de Sydney. Faute de mieux, les Reds n’ont pas cédé la victoire à leur adversaire sans profiter de leur silence offensif (0-0). Lors de nombreux match nul sans but, ce sont souvent les portiers qui s’illustrent. Au préalable, ce furent pourtant les Reds qui trouvaient la barre d’Andrew Redmayne en premier lieu avant l’arrêt superbe d’Eugène Galekovic sur une frappe peu évidente (17ème). Une rencontre qui a vu les filets trembler une fois, avec Federico Piovaccari mais le but sera malheureusement refusé. S’en suivra un pénalty très injustement refusé par Ben Williams pour Adélaïde puis un autre pour les Wanderers en seconde mi-temps. Avec le mauvais résultat de Wellington, Adélaïde prend un très bon point à Sydney qui lui permet de revenir à une unité de la sixième position.

 

Brisbane termine bien les fêtes

Une rencontre entre Brisbane à la tête de trois victoires et une équipe de Perth relancée par deux importants matchs nuls, un enjeu serré où le possible vainqueur n’était pas évident à deviner. Et grâce à la malchance de Diego Castro, Brisbane s’en est sorti avec les trois points (2-1). De très longues minutes de patience avant de voir les filets du Suncorp Stadium vibrer, le moment où Jamie Maclaren était à la conclusion d’un bon jeu à trois avec Petratos et Broich pour inscrire le premier but de la rencontre contre son ancienne équipe pour sa 50ème apparence en A-League. Un geste répété par son coéquipier Henrique d’une superbe frappe pleine lucarne, assisté par Jamie Maclaren, permettait ensuite au Roar de porter l’avance à deux buts. Le choix tactique de Kenny Lowe de sortir son ailier offensif Jamal Reiners pour un défenseur Aryn Williams n’aidait pas les violets à reprendre les commandes malgré une somptueuse réplique d’Hagi Gligor pleine de sang froid (70ème). Brisbane reprend la tête du classement après l’avoir quitté lors de la septième journée.

 

Sydney FC resserre l’écart

Aaron Mooy, Ivan Franjic et Erik Paartalu en moins mais avec Zullo, Hughes et Koren, Melbourne City devait de composer avec des retours de blessures et sans cadres. Malgré ses absences Melbourne à fait le jeu devant Sydney FC qui s’est montré ultra-conquérant pour arracher le point du match nul (2-2). Contre les apparences ce sont les Citizens qui, sur coup de pied arrêté, trouvaient la première faille avec la tête d’Aaron Hughes sur le corner d’Harry Novillo. Le natif de l’Irlande du Nord n’avait plus marqué depuis son passage à Fulham (37ème). Très entreprenant sur ce match, cassant l’idée de l’équipe ennuyeuse, Sydney FC trompait Thomas Sorensen avec Ninkovic (53ème) jusqu’à se faire distancer à nouveau par l’inratable Bruno Fornaroli avec un total de 13 buts en 11 matchs (60ème). Les Sky Blues ne lâchant rien, ils étaient récompensés une seconde fois via Ninkovic qui plaçait de la tête la balle du 2 partout. Les supporters présents derrière Sydney étaient mêmes persuadés de la victoire des leurs lorsque Shane Smeltz, à 2 mètres du but avait la clef du succès mais l’ancien buteur des Glory envoyait le cuir au-dessus des cages. Un résultat utile à Sydney FC qui lui permet de recoller à Melbourne City au classement avec un total de 21 points.

 

Service minimum pour le « Big V »

Des rencontres comme l’on aimerait ne plus en voir. Pauvreté de football et de qualité technique. Tôt dans la matinée, l’Hunter Stadium a abrité un des matchs les plus pauvres de l’année pour une victoire famélique en faveur de Melbourne Victory (0-1). Guiherme Finkler blessé, c’est Fahid Ben Khalfallah qui prenait le rôle de n°10 et Archie Thompson le poste d’ailier. Tout de suite après le coup d’envoi, le Victory donnait le ton jusqu’à toucher le montant de Mark Birighitti seulement 2 minutes plus tard. Défensivement bien regroupé comme à leur habitude, les Jets parvenaient à contrer les offensives melbournians. Quand ce fut au tour de Newcastle d’attaquer ou de partir en contre, la conclusion d’une équipe offensivement morte s’est encore montrée. A l’intérieur du camp de Melbourne, Newcastle a réussi 60% de ces passes, anéantissant par ailleurs plusieurs actions de but sur la dernière passe. Les joueurs de l’Ouest Australien n’ont pas montré suffisamment d’entrain pour stopper les plus de 450 minutes sans marquer et c’est sur un centre raté et un 3 contre 3 rudement mené par Oliver Bozanic que Melbourne Victory pu marquer et sceller la victoire finale. Melbourne prend les 3 points, Newcastle devra profiter du mercato pour changer les choses.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Western Sydney Wanderers 18 10 4 4 34 30 20 10
2 Brisbane Roar 18 10 4 4 34 30 21 9
3 Melbourne City FC 18 8 4 6 28 44 33 11
4 Melbourne Victory 18 8 4 6 28 28 22 6
5 Sydney FC 18 7 7 4 28 24 19 5
6 Adelaïde United 18 7 6 5 27 26 23 3
7 Perth Glory 18 6 4 8 22 27 28 -1
8 Newcastle Jets 18 5 4 9 19 15 27 -12
9 Wellington Phoenix 18 4 4 10 16 20 32 -12
10 Central Coast Mariners 18 3 3 12 12 23 42 -19

A propos de l'auteur
Antoine Blanchet-Quérin
Author: Antoine Blanchet-Quérin
Reporter du football australien (Socceroos, A-League, FFA Cup, NPL) en France pour Lucarne Opposée.

  • Aucun commentaire trouvé