. . .

Costa Rica : indécision.

  • Écrit par Nicolas Cougot
  • Publié dans la catégorie costarica

Vendredi 04 mars 2011

Barrio Mexico

Dix journées se sont écoulées et le championnat costaricain vacille avec l’exclusion d’un de ses clubs. A l’occasion de son retour sur Lucarne Opposée, le point sur les derniers évènements.

Huit voix contre quatre : verdict sans appel. Déjà suspendu lors des tours finaux de la fin d’année 2010 après avoir outrageusement dominé la phase régulière, Barrio México vient de pousser son dernier souffle en première division costaricaine. Petit rappel de l’histoire récente.

Club de seconde division, Barrio México accède à l’élite en achetant sa place pour remplacer Liberia Mia, club propriété de Mario Sotela. Tout allait bien jusqu’à la fin d’année dernière. En grande difficulté financière, l’Equipo Canela se voyait refuser les quarts de finale d’un championnat qu’elle avait dominé. La chute ne faisait que commencer. Incertains au début du tournoi 2011, Barrio Mexico voit ses meilleurs joueurs partir dans les autres clubs du championnat et commence mal sur le terrain (avant dernier du groupe A après 10 journées). En off, la situation empire avec l’arrestation de son propriétaire Minor Vargas aux Etats Unis. Salaires impayés, président en prison, multiples dirigeants (Mario Sotela parti mais toujours présent, un propriétaire aux USA, un président mal identifié), l’avenir s’annonçait plus que trouble. C’en est donc terminé de l’aventure Barrio Mexico en première division.

L’exclusion de Barrio México n’est pas le seul coup porté à la famille Sotela. Car dans le même temps, une vague histoire de dettes envers la fédération voit Herediano, propriété de Roxie Blen qui n’est autre que la mère de Mario Sotela (!) , perdre 10 points sur tapis vert et ainsi propulsé à la dernière place du groupe B.

Difficile donc de lire le classement costaricain. Le principal enseignement est que ces changements profitent au Deportivo Saprissa, qui se retrouve ainsi leader du groupe A devant Limón. Sur le terrain, les deux leaders du groupe s’étaient imposés ce week-end, Saprissa écartant Cartaginès, Limón humiliant Puntarenas. Dans le groupe B, San Carlos, battu ce week-end par Alajuelense, reste leader devant son bourreau du jour.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé