. . .

Dernière mise à jour 22/10/2014 19:34

Mondial des clubs : écrit d’avance ?

Mardi 14 décembre 2010

Mazembe Internacional

Première demi-finale cette après midi entre l’Internacional et le TP Mazembe. Pour les médias, l’affaire est réglée, les brésiliens ne devraient faire qu’une bouchée des congolais.

Sur le papier, c’est sur, l’Internacional est un ogre. Depuis 2006, le club de Porto Alegre a remporté toutes les compétitions continentales et internationales qu’il a disputées : Copa Libertadores 2006, Mondial des clubs 2006 en écartant le Barça de Ronaldinho (voir la vidéo en fin d'article), Recopa Sudamericana 2007, Copa Sudamericana 2008, Libertadores 2010, cinq finales toutes remportées par le Colorado. Emmenés par le génial Andrès D’Alessandro au service d’une redoutable attaque Alecsandro – Giuliano - Rafael Sóbis (revenu au club avec Tinga et Renan avec lesquels ils remportaient la libertadores en 2006), l’Inter est très certainement le favori de la rencontre si ce n’est de l’épreuve (il faut rappeler qu’en douze rencontres, les clubs brésiliens restent encore invaincus). Able Braga, coach champion du monde à la tête des rouges, annonçait récemment que cette équipe 2010 lui était supérieure.

Et pourtant rien n’est aussi simple. Tout d’abord, parce que l’Inter n’a remporté que deux de ses dix dernières rencontres disputées (face à Botafogo et à la lanterne rouge Grêmio Prudente lors de l’ultime journée), terminant ainsi à une très moyenne septième place en championnat. Et surtout il y a l’adversaire.

Mazembe a montré qu’il avait bien retenu les leçons de son parcours en 2009. Avec seulement deux défaites sur toute l’année 2010 (concédées en Ligue des Champions de la CAF), les Corbeaux restent sur une dynamique assez impressionnante, faisant de ce Mondial des Clubs l’objectif d’une saison. Parvenus à s’y qualifier, les africains ont renversé les mexicains de Pachuca au cours d’un match lors duquel la puissance, la force collective et le sens tactique des Cordeaux a même impressionné Celso Roth, coach de l’Internacional (source).

Alors si l’Internacional reste favori, le fait est que, cet après midi, Mazembe n’aura rien à perdre et entrera sur le terrain avec un seul objectif : devenir le premier club africain accédant à une finale mondiale.

Bonus track : la victoire de l’Internacional en 2006

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé