. . .

Venezuela – Clausura 2015 : on n'arrête plus le Caracas FC !

  • Écrit par Bastien Poupat

14ème journée dans la République Bolivarienne du Venezuela qui a vu le Caracas FC enchaîner une sixième victoire consécutive pour s'assurer une place en Copa Libertadores 2016. De son côté, le Deportivo Táchira reste dans le coup ainsi que Zamora alors que Anzoátegui lâche du lest.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

La Libertadores sauce Venezuela

Il n'y a pratiquement qu'au Venezuela que l'on peut voir cela. Comment à la 14ème journée du championnat un club peut décrocher sa qualification pour la Copa Libertadores…2016. C'est assez simple, en ce qui concerne les qualifications pour les compétitions continentales, les deux vainqueurs de chaque tournoi (Trujillanos a remporté l'Apertura 2014 et disputera aussi la Copa Libertadores 2016) et la troisième équipe du classement cumulé disputent la Copa Libertadores l'année suivante tandis que le 4ème de ce même classement file en Copa Sudamericana en compagnie du vainqueur de la Coupe Nationale (La Guaira). Qu'est ce classement cumulé ?

Même si il y a toujours ces deux phases typiques de cette région du Monde, qui se jouent en 17 rencontres chacune, une aller (Apertura) de août à décembre et une retour (Clausura) de janvier à mai, le Venezuela ne sacre qu'une seule équipe par saison et effectue un classement cumulé (Apertura et Clausura) à chaque fin de saison. Les deux équipes qui remportent chaque tournoi disputent une finale nationale aller/retour synonyme de titre en cas de victoire. La petite particularité vénézuélienne concerne la qualification pour la Sudamericana. La Liga Venezoelana a le droit d'envoyer quatre clubs dans cette compétition. Pour se faire, la FVF (Fédération Vénézuélienne de Football) fait disputer des barrages entre le 5ème et le 12ème du classement cumulé ! Ensuite les huit clubs engagés en barrages se disputent les deux places au sein d'un tableau à élimination directe par matchs aller-retour. Mais revenons à la Libertadores et donc la qualification du Caracas FC pour l’édition 2016 ! Los Rojos Del Avila cumulent déjà 66 points dans ce classement cumulé après leur sixième victoire consécutives ce week-end 3-2 face à Llaneros de Guanare et sont donc déjà assurés mathématiquement que personne ne pourra les rejoindre, ils disputeront donc la Copa Libertadores 2016. Mais attention, cette place assure seulement le tour préliminaire au Caracas FC alors qu'un titre lors de ce Clausura assurerait une qualification directe pour la phase de groupe. Pas de relâchement à prévoir donc après cette nouvelle victoire 3-2 au bout du suspens grâce à un penalty et un doublé de Farias à l'Estadio Olímpico de la UCV. Ne restait alors plus qu'à voir comment s'étaient comportés les concurrents directs pour le titre

Deportivo Táchira, dernier rival de Caracas

Le concurrent le plus sérieux est sans aucun doute le plus grand rival du Caracas FC, le Deportivo Táchira. Justement, ce sont les Aurinegros qui ouvraient le bal ce samedi avec un déplacement périlleux chez le dernier vainqueur de la Coupe du Venezuela, le Deportivo La Guaira. Après l'ouverture du score express du sérial buteur Rivas, Táchira allait se faire rejoindre dès la 21ème minute sur un but de la révélation du dernier tournoi, Freddy Arrieta. Un partout ce sera le score à la pause. En deuxième période Táchira pousse et Javier Garcia, complètement dépassé au milieu de terrain, réalisera l'exploit de prendre deux jaunes en dix minute après son entrée à la 46ème minute en lieu et place de Greco. La Guaira réduit à 10 allait tenir mais seulement jusqu'à la 79ème minute où Reyes inscrira le but de la victoire pour les hommes de Farias. 1-2 score final et Táchira revient à 4 points de son meilleur ennemi avec deux matchs de retard au compteur.

Dans le même temps, Anzoátegui se déplaçait sur le terrain du Champion en titre, Trujillanos qui commence à retrouver des couleurs. Impression confirmée, Trujillanos s'impose 1-0 malgré avoir terminé à 10 la rencontre grâce à un penalty de Padilla à la 57ème minute et écarte Anzoátegui de la course au titre en pointant désormais à 7 points du Caracas FC.

Le choc entre Táchira et Anzoátegui la nuit dernière allait donc s’avérer décisif quant aux espoirs de titre des deux formations. Ouvrant rapidement le score par Rivas, Táchira se voyait rejoint par les visiteurs sur penalty mais allait finalement décrocher les trois points grâce à son Maestrico González. Comme prévu, voilà donc les Aurinegros à un point de Caracas, avec un match encore à jouer.

Le Deportivo Táchira à l'affût, Anzoátegui hors course, ne restait plus qu'à voir comment Zamora allait se comporter sur son terrain face à l'avant dernier Portuguesa. Et que ce fut compliqué. Dans son Estadio Rafael Agustín Tovar avec sa pépite John Murillo devant, Zamora aura souffert avant de se débarrasser d'un rival qui semblait être largement à sa portée. C'est Moreno qui viendra libérer le peuple de Barinas à la 86ème minute et qui permettra de rester à cinq longueur du leader Caracas mais avec un match de retard. Et en s’imposant la nuit dernière face à Aragua, Zamora n’a pas encore perdu tout espoir en se replaçant à 2 points du leader.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Caracas FC 15 11 2 2 35 19 9 10
2 Deportivo Táchira 14 11 1 2 34 34 15 19
3 Zamora FC 15 10 3 2 33 27 12 15
4 Deportivo Anzoátegui 15 8 4 3 28 26 17 9
5 Deportivo Lara 14 6 6 2 24 19 14 5
6 Deportivo La Guaira 15 6 3 6 21 20 18 2
7 Estudiantes de Mérida 14 5 4 5 19 12 14 -2
8 Trujillanos FC 15 5 4 6 19 14 17 -3
9 Zulia FC 15 5 3 7 18 12 16 -4
10 Atlético Venezuela 15 4 5 6 17 15 15 0
11 Mineros de Guayana 13 4 4 5 16 17 19 -2
12 Aragua FC 15 4 4 7 16 19 24 -5
13 Metropolitanos FC 15 4 3 8 15 20 26 -6
14 Deportivo Petare 15 4 3 8 15 6 12 -6
15 Tucanes de Amazonas 15 3 6 6 15 5 19 -14
16 Llaneros de Guanare 15 4 2 9 14 22 27 -5
17 Portuguesa FC 15 3 4 8 13 17 24 -7
18 Carabobo FC 14 3 3 8 12 17 23 -6

A propos de l'auteur
Bastien Poupat
Author: Bastien PoupatWebsite: http://lucarne-opposee.fr/
Freelance basé à Buenos Aires en Argentine. Amoureux du Football Sud-Américain et de ses tribunes. Pour un football populaire, stop business !

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé