. . .

AFC Championship U23 : En route pour Rio

  • Écrit par Baptiste

En ce début d'année 2016, Lucarne Opposée vous propose de suivre l'AFC Championship U23 qui se déroule au Qatar. Qui sera le pendant Australien chez les jeunes ? Quelles seront les trois équipes à représenter l'Asie aux Jeux Olympiques de Rio l'été prochain ? Réponses dans le mois à venir !

Dernière confédération à sélectionner ses représentants pour les prochains Jeux Olympiques, l’AFC se tourne ainsi vers la deuxième édition de son tournoi des u23 qui se déroule ce mois-ci au Qatar. Prévu pour se tenir tous les deux ans, il enverra les trois meilleures équipes de l’édition au Brésil et sera l’occasion pour l’Asie de l’Est de prendre sa revanche sur l’édition 2013 dominée par l’Ouest.

Groupe A : Le Qatar renverse la Chine

Pour ouvrir la compétition, l'Iran, outsider, affrontait la Syrie, équipe sans doute la plus faible de ce groupe A. Après une première période pauvre en occasion, la Syrie sombre physiquement à l'heure de jeu et concède logiquement l'ouverture du score sur un numéro d'Amir Motahhari (0-1, 64e). Après un contre bien mené, Milad Mohammadi scellait la victoire poussive iranienne (0-2, 72e).

Le second match de cette première journée opposait les deux favoris du groupe, le Qatar et la Chine. Le Qatar aurait pu prendre un très bon départ dans ce match mais Moez Ali trouvait le poteau (20e) et à la pause c'est la Chine qui virait en tête. Après un but refusé pour Wu Xinghan sur un hors-jeu justifié, c'est Liao Lisheng qui donnait l'avantage à son équipe sur un beau coup franc (0-1, 45e). En seconde période, le Qatar a marché sur l'équipe chinoise qui n'a pas réussi à se procurer une seule occasion. Sur corner, le capitaine Abdelkarim Hassan égalisait de la tête (1-1, 66e) avant de s'offrir un doublé sur une splendide frappe (2-1, 72e). En fin de match, un contre d'école des Qataris conclu par Ahmed Alaa (3-1, 82e) achèvait les espoirs de nul des Chinois. Face à la Syrie au prochain match, la Chine n'aura pas le droit à l'erreur tandis que le Qatar affrontera l'Iran avec une qualification pour les quarts en vue.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Qatar 3 3 0 0 9 9 4 5
2 Iran 3 2 0 1 6 6 4 2
3 Syrie 3 1 0 2 3 5 7 -2
4 Chine 3 0 0 3 0 4 9 -5

Groupe B : Le Japon s'en sort, surprise thaïlandaise

Opposé à la Corée du Nord pour entrer dans la compétition, le Japon a failli se prendre les pieds dans le tapis. Même s'ils ont ouvert le score dès le début du match sur corner grâce à un marquage laxiste des jeunes Chollimas laissant Naomichi Ueda seul au second poteau (1-0, 5e), les jeunes Samurai Blue ont subi le jeu pendant une grande partie du match. Les Nord-Coréens se sont montrés maladroits devant le but comme en témoigne les frappes de Gwang Yun-Il (15e) et de Chol Jang-kuk pourtant à 6 mètres du but (50e). Ils lâcheront le match sur le plan physique, laissant petit à petit le Japon reprendre le dessus. Un Japon qui aurait pu faire le break par Kubo qui trouve le poteau (55e) ou alors si un but ne leur avait pas été injustement refusé pour hors-jeu (80e). En fin de match, le coup franc de Hyok Jang passe de peu à côté (93e), laissera des regrets à la Corée du Nord et la victoire au Japon qui devra montrer un autre visage dans les prochains matchs.

Finaliste il y a deux ans, l'Arabie Saoudite était opposée à la Thaïlande dans un match palpitant. Le pénalty d'Al Bassas repoussé sur la barre par Somporn (13e) annonçait déjà que la Thaïlande ne se laisserait pas faire. Mieux, c'est elle qui s'est procurée les meilleures occasions par Pakorn Prempak  (31e) qui ne cadrait pas ou encore par Chenrop Samphaodi dont la frappe s'écrasait sur  le poteau (52e). Mais c'est bien l'Arabie Saoudite qui marquera la première, suite à une faute de concentration de la défense thaïlandaise, grâce à une tête de Mohammed Al Saiari (1-0, 71e). La fin de match aura été folle. Les attaquants saoudiens manquent le break en jouant très mal un 2 contre 1 face au gardien se terminant par un hors-jeu (82e) et sur l'action suivante deux défenseurs se gênent permettant à Pinyo Inpinit d'aller égaliser (1-1, 84e). En toute fin de match un défenseur thaïlandais sauve le match nul sur sa ligne (91e). Un petit exploit pour le valeureux Thaïlandais. Lors de la prochaine journée, l'Arabie Saoudite affrontera la Corée du Nord alors que la Thaïlande ira défier le Japon.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Japon 3 3 0 0 9 7 1 6
2 Arabie Saoudite 3 0 2 1 2 5 6 -1
2 Corée du Nord 3 0 2 1 2 5 6 -1
4 Thaïlande 3 0 2 1 2 3 7 -4

Groupe C : L'Irak et la Corée du Sud contrôlent

Tenant du titre et prétendant à sa succession, l'Irak entrait dans la compétition face à un adversaire largement à sa portée, le Yémen. Un match assez calme que les Irakiens maîtrisent face à une équipe yéménite qui ne propose strictement rien, se contentant de défendre et mettre des coups. L'ouverture du score fait suite à un pénalty transformé par Ali Faez (1-0, 35e). Peu de temps après, Humam Tareq, le meilleur joueur irakien du match, voit sa frappe être repoussée dans les pieds de son coéquipier, Ali Hisny, qui inscrit le second but (2-0, 39e). Jamais inquiété, l'Irak aurait même pu alourdir le score si Humam Tareq n'avait pas envoyé son pénalty sur le poteau (67e).

Même chose pour la Corée du Sud qui affrontait l'Ouzbékistan. Dangereux d'entrée de match avec un duel face au gardien raté par Jin Seung-wook (6e), la Corée du Sud prend les devants grâce à un pénalty imaginaire de Moon Chang-jin (1-0, 20e). L'Ouzbékistan aura bien tenté de réagir mais Sergeev se manque aussi face au portier sud-coréen (24e). Au retour des vestiaires, Moon Chang-jin s'offre un doublé en reprenant un centre de Hwang Hee-chan (2-0, 48e) et permet à la Corée du Sud de réaliser le break. L'Ouzbékistan aura bien réduit le score suite à une belle frappe de Dostonbek Khamdamov (2-1, 57e) mais n'aura pas réussi à mettre la pression sur le but sud-coréen, encore moins à 10 contre 11 après l'expulsion logique de Jamshid Boltaboev (72e). La Corée du Sud et l'Irak iront chercher leur qualification lors de leur prochain match respectivement face au Yémen et à l'Ouzbékistan.

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Corée du Sud 3 2 1 0 7 8 2 6
2 Irak 3 2 1 0 7 6 3 3
3 Ouzbékistan 3 1 0 2 3 6 6 0
4 Yemen 3 0 0 3 0 1 10 -9

Groupe D : L'Australie chute, la Jordanie sans enthousiasme

Ne pas s'arrêter au score assez généreux pour la Jordanie dans le match l'opposant au Viêt-Nam. Ce match aura été une purge malgré quatre buts inscrits : abus de jeu long, contrôles et passes ratés, fautes en tout genre … Le premier but est l'œuvre de Baha Faisal, lancé dans le dos de la défense, qui efface le gardien Phi Minh Long avant de marquer (1-0, 39e). Le break aurait pu venir de la frappe flottante de Mahmmoud al Mardi bien écartée par Phi Minh Long (57e) mais il viendra sur celle non moins jolie d'Omar Maanasrah (2-0, 68e). Suite à une nouvelle frappe d'Ahmad Hisam, cette fois si sur la transversale, Faisal suit bien pour inscrire un doublé d'une tête plongeante (3-0, 72e). En fin de match, le Viêt-Nam sauvera l'honneur sur corner. Sur une erreur de marquage, Do Duy Manh se retrouve seul au second poteau pour tromper Yazeed Abulaila (3-1, 86e).

Pour leur première au Qatar, les australiens ont déçu. Après un coup d’envoi au Qatar SC Stadium sonnant affreusement creux, les Olyroos d’Aurelio Vidmar n’offraient pas l’engouement nécessaire pour s’extasier. Les vert et or avaient énormément de mal à se créer les opportunités nécessaires pour marquer rapidement. Les rares occasions étaient gâchées par les dernières passes ou par des centres ne trouvant personne à la retombée. Les Emiratis bien regroupés défensivement progressaient intelligemment en pressant le porteur du ballon jusqu’à chercher les australiens très haut dans leur camp. Mais Ryan Edwards, Scott Galloway et Alexander Gersbach étaient là pour canaliser les maigres attaques adverses. La deuxième mi-temps fut encore plus terne que la première, les deux nations se neutralisant au milieu de terrain. Les Faucons prenaient cependant l’ascendant suffisant pour profiter d’une ultime action à la fin du match et voir le jeune défenseur central du Melbourne Victory, Giancarlo Gallifuoco marquer contre son camp (0-1, 82e).

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Emirats Arabes Unis 3 2 1 0 7 4 2 2
2 Jordanie 3 1 2 0 5 3 1 2
3 Australie 3 1 1 1 4 2 1 1
4 Viêt-Nam 3 0 0 3 0 3 8 -5

Par Antoine Blanchet-Quérin et Baptiste 

A propos de l'auteur
Baptiste
Author: Baptiste
Passionné du football néerlandais. Garde un oeil sur la K-League, J-League et MLS

  • Aucun commentaire trouvé