. . .

Libertadores et Sudamericana 2017 : tirage et nouveautés

  • Écrit par Nicolas Cougot

Nous l’avions évoqué dans un article précédent, 2017 sera l’année du changement en Amérique du Sud avec les nouveaux formats de sa Libertadores et de sa Sudamericana (lire Nouvelles Libertadores et Sudamericana, l’hypocrisie sud-américaine). La grande soirée du sorteo de ce mercredi a permis d’officialiser les nouveaux formats, dévoiler les calendriers et de procéder au tirage au sort de la Libertadores.

Nouveau format entérinés

Avec depuis le retrait des équipes mexicaines de la Libertadores (lire Copa Libertadores : ¿adiós Mexico ?), le format a subi alors un dernier remodelage avec l’ajout d’une phase supplémentaire de sélection. Il y aura donc un premier tour mettant aux prises six équipes, issues des fédérations de Bolivie, Equateur, Paraguay, Pérou, Uruguay et Venezuela qui s’affronteront en match aller-retour pour décrocher l’une des 3 dernières places en barrages. Le second tour verra ensuite ces trois équipes rejoindre l’une des 10 qualifiées (une par fédération) auxquelles viendront se joindre un Brésilien, un Colombien et un Chilien. Ces 16 équipes s’affronteront donc en huit matchs aller- retour dont les huit vainqueurs disputeront ainsi les quatre derniers matchs qualificatifs pour la phase de groupe. Si vous calculez vite et bien, ils sont donc 47 à prendre part à la Libertadores, 32 d’entre eux auront la chance de connaître les groupes et, nouveauté, chercheront à prendre l'une des deux premières places, qualificatives pour les huitièmes qui seront tirés au sort et non définis en fonction du classement comme traditionnellement. A quelques heures du tirage au sort, le calendrier de l’année 2017 a ainsi été dévoilé par la CONMEBOL.

La Copa Libertadores, qu’il faudra (faudrait) désormais appeler CONMEBOL Libertadores Bridgeston, débutera le 23 janvier, date du match aller du premier tour de qualification et se terminera le 29 novembre 2017, date de la finale retour. Le calendrier est le suivant :

·         1er tour qualificatif : aller 23 janvier, retour 27 janvier

·         2ème tour qualificatif : aller 31 janvier, 1er et 2 février, retour 7, 8 et 9 février

·         3ème tour qualificatif : aller 14,15 et 16 février, retour 21, 22 et 23 février

·         Phase de groupe

o   Semaine 1 : 7, 8 et 9 mars

o   Semaine 2 : 14, 15 et 16 mars

o   Semaine 3 : 11, 12 et 13 avril

o   Semaine 4 : 18, 19 et 20 avril

o   Semaine 5 : 25, 26 et 27 avril

o   Semaine 6 : 21 3 et 4 mai

o   Semaine 7 : 16, 17 et 18 mai

o   Semaine 8 : 23, 24 et 25 mai

·         Huitièmes de finale : aller 4, 5 et 6 juillet, retour 8, 9 et 10 août

·         Quarts de finale : aller 12, 13 et 14 septembre, retour 19, 20 et 21 septembre

·         Demi-finales : aller 24, 25 et 26 octobre, retour 31 octobre, 1er et 2 novembre

·         Finale : aller 22 novembre, retour 29 novembre.

De son côté, la Copa Sudamericana s’ouvre à davantage d’équipes, offrant une passerelle aux éliminés de la Libertadores. Il y aura donc deux phases de qualification avant le sprint final des huitièmes, quarts, demies et finale. Le premier tour met aux prises 44 équipes qui seront réparties ainsi en 22 matchs. Les 22 qualifiés seront ensuite rejoints par les 10 reversés de la Libertadores (les 3 « meilleurs » éliminés du 3ème tour qualificatif et les 8 troisièmes de groupe. Ces 32 équipes participeront ainsi à un dernier barrage avant les huitièmes. Le calendrier est le suivant :

·         1er tour de qualifications

o   Semaine 1 : 28 février, 1er et 2 mars

o   Semaine 2 : 4, 5 et 6 avril

o   Semaine 3 : 9, 10 et 11 mai

o   Semaine 4 : 30, 31 mai et 1er juin

·         2ème tour de qualification

o   Semaine 1 : 27, 28 et 29 juin

o   Semaine 2 : 11, 12 et 13 juillet

o   Semaine 3 : 25, 26 et 27 juillet

o   Semaine 4 : 1er, 2 et 3 août

·         Huitièmes de finale

o   Semaine 1 : 22, 23 et 24 août

o   Semaine 2 : 12, 13 et 14 septembre

o   Semaine 3 : 19, 20 et 21 septembre

·         Quarts de finale : 24, 25 et 26 octobre, retour 31 octobre, 1er et 2 novembre

·         Demi-finales : aller 21 et 23 novembre, retour 28 et 30 novembre

·         Finale : aller 6 décembre, retour 13 décembre

Le tirage

Après un magnifique hommage à Chapecoense, la remise du trophée de la Sudamericana 2016, que le président du club a souhaité partager avec l’Atlético Nacional et l’annonce du trophée de meilleur joueur de la Libertadores 2016 à Alejandro Guerra, l’heure du tirage était enfin arrivée. On connait ainsi les premiers rendez-vous de l’année qui définiront les derniers qualifiés.

·         1er tour

o   Universitario – Montevideo Wanderers (E1)

o   Deportivo Municipal – Independiente del Valle (E2)

o   Deportivo Capiatá - Deportivo Táchira (E3)

·         2ème tour

o   Atlético Parananese – Millonarios (C1)

o   Botafogo – Colo-Colo (C2)

o   Cerro – Unión Española (C3)

o   Carabobo – Junior (C4)

o   Atlético Tucumán – El Nacional (C5)

o   E1 – The Strongest (C6)

o   E2 – Olimpia (C7)

o   E3 – Universitario de Deportes (C8)

·         3ème tour

o   G1 : C1 – C8

o   G2 : C2 – C7

o   G3 : C3 – C6

o   G4 : C4 – C5

Le match au sommet sera bien évidemment le Botafogo – Colo-Colo du deuxième tour et le potentiel choc entre Independiente del Valle et Olimpia en cas de qualification des Equatoriens au tour précédent. Hasard du tirage, les deux vainqueurs de ces matchs au sommet seront adversaire du troisième tour. Histoire de bien mesurer la difficulté du chemin que lui propose la Libertadores 2017, le vainqueur de ce choc intègrera le groupe de la mort, le groupe 1.

Car entre le tenant du titre l’Atlético Nacional, Estudiantes, grand habitué et multiple champion de l’épreuve, et Barcelona, qui sort d’une année 2016 de tous les records, le niveau de ce groupe s’annonce très relevé. Ce ne sera pas le seul. Du choc attendu entre Santos et Santa Fe dans le groupe 2 au groupe 5 dominé par le duel entre Peñarol et Palmeiras, remake d’un huitième de finale de l’édition 2000, l’édition 2017 ne manquera pas d’affiches. On notera ainsi l’explosif groupe 4 mettant aux prises San Lorenzo, Universidad Católica et Flamengo qui attendent le quatrième membre du groupe, alors que Chapencoense se voit offert un groupe relevé avec le champion d’Uruguay, le Nacional, le dernier champion d’Argentine, Lanús et le vice-champion du Venezuela, Zulia.

Début des hostilités donc fin janvier, Lucarne Opposée reviendra avant le début de la phase de groupe vous offrir un guide complet de l’édition.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

  • Aucun commentaire trouvé