. . .

Lucarne européenne : seule la France cherche son champion

  • Écrit par Nicolas Cougot

Wolsfburg qui entre dans l’histoire, le Milan AC en gros danger, l’Atletico qui se place, les leaders qui chutent en Russie et la lutte haletante qui se poursuit en France, voila le bilan d’un week-end européen bien animé.

Allemagne : Wolfsburg dans la légende.

Ils étaient à 90 minutes d’un premier titre historique. Les hommes de Félix Magath n’ont pas tremblé. La victime du jour, le Werder Brême n’aura pas résisté longtemps et aura été balayé 5 buts à 1. Wolfsburg décroche ainsi son premier titre majeur, ou plutôt son premier titre tout court. Fondé en 1945 dans la nouvelle ville de Wolfsburg (créée en 1938 après l’installation de Volkswagen pour y construire sa fameuse coccinelle), le Sochaux allemand vient ainsi de conclure 10 ans de progression constante. Arrivé en Bundesliga 1 vers le milieu des années 90, le club fut souvent un habitué de la coupe intertoto avant de décrocher 2 qualifications pour la Coupe de l’UEFA dont la dernière fois l’an passé, après 10 ans d’absence. L’arrivée de Magath a vraiment mis un coup d’accélérateur à la progression des loups, cette saison en étant son apogée. 9e à la trêve, le VfL va réaliser une seconde partie de saison absolument hallucinante : 14 victoires, 1 nul et 2 défaites, une série historique de 11 victoires consécutives. Wolfsburg, emmené par le trio maléfique Misimović  – Džeko -  Grafite va alors doubler tout le monde dans son sprint pour ne plus céder sa première place. Outre le premier titre de ce club, c’est la première fois qu’une équipe classée au-delà de la 6e place à la trêve décroche le titre au final. Bravo et merci pour cette bouffée d’air frais.

Loin de ces joies de titre, la dernière journée allemande aura délivré le verdict dans la course à la descente. A ce jeu, c’est l’Arminia et Karlsruhe qui joueront l’an prochain en seconde division. Seul sursitaire, l’Energie Cottbus jouera sa survie lors d’un match de barrage face au FC Nüremberg (aller ce jeudi, retour dimanche prochain). C’est ainsi que se conclue cette saison allemande, comme toujours riche en buts et en spectacle.

Tableau d’honneur :

Champion : Vfl Wolfsburg
Qualifié pour la Ligue des champions : FC Bayern
Qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions : VFB Stuttgart
Qualifiés pour l’Europa League : Hertha BSC et Hamburger SV

Espagne : L’Atletico et Forlan innarrêtables

Alors que les deux leaders sont soit en phase de préparation de finale de ligue des champions, soit en vacances, la lutte pour les places qualificatives à la ligue des champions reste intense. Si le FC Séville, en s’imposant chez lui devant le Deportivo a assuré sa troisième place, ils sont 3 à lutter pour cette quatrième place. Et dans cette lutte, le week-end aura été fatal au FC Valence de David Villa. Sèchement battus dans le derby à Villarreal, Valence se retrouve à 5 points du quatrième et devra se contenter d’une place en Europa League, maigre consolation pour un club criblé de dettes. Villarreal a donc réalisé la bonne opération en s’offrant la 5 place mais surtout en restant au contact d’un Atletico que l’on arrête plus, à l’image de son buteur Diego Forlan, auteur d’un nouveau triplé (son 11e but lors des 8 dernières journées !!). L’Atletico est désormais à 90 minutes de composter son billet pour le tour préliminaire de la prochaine ligue des champions.

Autre point de lutte intense : la course au maintien. Battus à domicile par Santander, les joueurs de Huelva sont officiellement relégués en seconde division. Getafe a pour sa part profité du choc de la journée pour éliminer définitivement Numancia, relégué également. Reste donc une place dans la charrette, elle se jouera entre Gijon, Osasuna, le Betis et Getafe. 3 de ces 4 équipes l’ont emporté ce week-end, ce qui promet un final exceptionnel : Getafe semble être l’équipe la plus en danger puisqu’elle se déplacera à Santander. Osasuna reçoit le Real en vacances et devra fructifier sa belle victoire à Barcelone, Gijon reçoit Huelva relégué alors que le Betis recevra Valladolid qui pourrait très bien se retrouver dans cette charrette si les 4 nommés ici l’emportent.

France : ce sera jusqu’au bout.

Comme il y a 10 ans, le mano a mano Bordeaux – OM prendra fin lors de la dernière journée. Tous deux victorieux ce week-end, bordelais et marseillais entrent dans l’histoire : Bordeaux en signant sa 10e victoire consécutive en championnat, l’OM en signant sa 8e victoire consécutive à l’extérieur. Fin du suspense le week-end prochain avec le déplacement de Bordeaux chez sa bête noire Caen, qui jouera son maintien, alors que l’OM recevra Rennes qui, bien qu’il ait pris un point au Vélodrome l’an passé, reste sur 6 défaites en 7 confrontations sur ces 10 dernières années. Impossible pourtant de dire qui semble le mieux placé dans cette course.

D’autant que Rennes et Caen jouent gros. Les Rennais, victorieux de Lorient, sont revenus à 2 points du PSG défait à Valenciennes. Une victoire rennaise conjuguées à un match nul des parisiens propulserait le stade rennais en Europa League. Caen pour sa part devra assurer le même résultat que son poursuivant direct Saint-Etienne. Battus à Lyon, les caennais bénéficient d’une meilleure différence de but que les verts : une victoire serait donc synonyme de maintien. Dans cette lutte, c’en est désormais terminé pour Le Havre et Nantes alors que Sochaux et Le Mans sont toujours en danger. Le week-end prochain sera chaud.

Italie : tout est relancé.

On pensait que le championnat se terminerait tranquillement et que les positions étaient figées. Si l’Inter est bien champion, l’ordre dans lequel se suivent ses poursuivants n’est pas encore définitif. La Juve s’est relancé chez son filleul Sienne (victoire 3-0) alors que la Fiorentina reste toujours au contact après son match nul à Lecce. Si tout est relancé, c’est aussi parce que Milan a gâché la fête faite à son icône Maldini dont c’était la dernière apparition à San Siro. Fête gâchée en partie dans les tribunes où les fans de la Curva Sud ont fortement exprimé leur remerciements mais aussi leur colère envers le capitaine, notamment suite au geste adressé par Maldini à ces fans, paroxysme d’une relation tendue entre les deux (voir communiqué ici), mais fête surtout gâchée par une Roma venue s’imposer. Du coup, Milan se retrouve 3e et surtout à portée de tir de la Fiorentina avant justement de s’y rendre. Toute victoire florentine par deux buts d’écarts enverrait les milanais au tour préliminaire de la prochaine ligue des champions.

Autre point chaud, la lutte pour le maintien. Si l’affaire est entendue pour Lecce et la Reggina, la dernière place dans la charrette se jouera à distance entre Bologne et le Torino. Ballottage favorable aux bolognais qui reçoivent Catane alors que le Toro se place à Rome pour y défier l’AS Roma.

Russie : Rubin en profite.

Après la prise de pouvoir du CSKA la semaine passée, on attendait la réaction des concurrents cette semaine. Si Rubin a mis la pression samedi en ouvrant la journée sur une victoire 2-0 face au Lokomotiv, le FC Moscou et le Krylya Sovetov ont suivi le rythme en s’imposant respectivement devant Rostov et le Spartak Nalchik. Les grands perdants du week-end sont donc le Zenit, une nouvelle fois battu, cette fois par le Dynamo Moscou et surtout, le CSKA, étonnamment battu à Krasnodar par le Kuban qui, du coup, s’offre une bouffée d’oxygène. Le Rubin reprend donc les commandes de la ligue suivi de près par le CSKA, le FC Moscou et Krylya, tous à 2 points alors que le Spartak Moscou, victorieux facile de l’Amkar Perm (5-1) reste en embuscade. En queue de classement, les choses se compliquent pour Khimki, toujours bon dernier sans la moindre victoire.

Vous retrouverez l’ensemble des résultats et classements ici ainsi que les dernières vidéos du championnat russe (enfin mise à jour) ici.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé