. . .

Chili : el Eterno Campeón

  • Écrit par Nicolas Cougot

30e titre pour Colo Colo, el Eterno Campeón

Sans aucune concurrence, Colo Colo est allé chercher sa trentième couronne. L’Eterno Campeón aura donc attendu 5 ans pour revenir au sommet du football chilien.

Malgré les menaces de réduction de points, malgré les évènements du Superclásico, Colo Colo n’a jamais dévié d’un pas de sa folle course au titre. Installé en tête au soir de la quatrième journée et d’un carton à Iquique, l’Albo n’a plus jamais laissé sa place et creusé un écart jamais comblé par ses poursuivants. Le succès d’el Colo peut se résumer en quelques étapes. Première pierre, la nomination de l’ancien lillois Héctor Tapia à la tête du club avant la fin de l’Apertura 2013. Ancien de la maison (formé au club), Tito connaissait parfaitement les lieux et aura d’abord imposé ses choix en parvenant à attirer Julio Barroso, Jaime Valdés et surtout ramenant Esteban Paredes, qui choisit alors le numéro 30, symbole de son objectif. Il aura ensuite parfaitement conduit son Albo, meilleure attaque du championnat contre vents et marrées, gérant à la perfection les quelques incidents de parcours (comme l’affaire Vecchio) et réussit à ramener le peuple du Colo au Monumental. Ce n’est donc finalement que justice cette saison que de voir revenir au sommet une légende chilienne.

Et si ce succès semble annoncer un nouveau cycle (la Católica récupère Eduardo Berizzo qui quitte donc O’Higgins qui, comme la ‘U’, se prépare à une intersaison plus que mouvementée), il ne doit pas occulter les enjeux de la dernière journée qui s’annonce ce week-end. Ils seront doubles : la qualification pour la Sudamericana et la lutte pour le maintien.

Iquique, Católica et Huachipato déjà qualifiés, il reste une dernière place à pourvoir en Sudamericana et celle-ci se jouera lors d’une liguilla dont la qualification concerne encore six équipes : Antofagasta, Cobreloa, La Calera, Audax Italiano, Santiago Wanderers et Ñublense. Parmi ces six, La Calera et Audax Italiano joueront également leur survie. Si les Rangers sont déjà relégués, la dernière place dans la charrette est pour l’instant pour Everton. Mais les Ruleteros peuvent encore se sauver. Il faudra pour cela battre Huachipato ce week-end, qui, en cas de catastrophe (une défaite par au moins 8 buts d’écarts), restera dans l’élite, et espérer un faux pas de la Calera sur le terrain de la Católica. Un point pourrait suffire à Everton si La Calera venait à perdre. Autre menacé, Audax Italiano devra s’imposer pour assurer sa survie. Tout autre résultat le rendra sous la menace des deux autres équipes en lutte pour le maintien.

Les résultats :

Palestino 0 – 1 Deportes Iquique

Rangers 0 – 2 Audax Italiano

Univ. Concepción 1 – 0 Universidad Chile

Unión Española 1 – 3 O'Higgins

Unión La Calera 0 – 6 Huachipato

Colo Colo 2 – 2 Universidad Católica

Cobreloa 0 – 1 Antofagasta

Everton 1 – 1 Ñublense

Santiago Wanderers 2 – 0 Cobresal

Le classement :


Bonus : en marge des remaniements annoncés à l’intersaison, l’Universidad de Chile a présenté son nouveau projet : l’Estadio Azul. A découvrir dans cette vidéo.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé