. . .

Maroc : Le Wydad reprend ses aises

  • Écrit par Farouk Abdou

La Botola 2014-2015 est toujours aussi difficile à cerner. Les 8 premiers se tiennent en 6 points, et dans ce peloton seul l’OCK a réussi à enchaîner 2 victoires consécutives. Les grands gagnants de la semaine dernière, le Raja et le MAT, ont subi un nouveau coup d’arrêt, ce qui profite aux deux perdants de la semaine dernière : Le Wydad reprend 3 points d’avance sur son plus proche poursuivant, et Marrakech remonte sur le podium. Le premier de la meute qui montrera un semblant de régularité aura de bonnes chances d’aller au bout.

FAR-Raja 1-1

Un clasico-délocalisé à Salé-aux allures de traquenard pour les Verts. Bousculée par les militaires et menée dés la 17ème suite au but de Neghmi, l’équipe de José Romao n’a pas laissé le doute s’installer et fait le forcing pour vite revenir au score. 9 minutes plus tard, ce fut réglé : sur un bon centre de Jbira, Abourazzouk s’impose dans les airs et égalise de la tête.

Les débats en resteront là après une seconde période ou chaque équipe aurait pu l’emporter : Le Raja a réclamé un penalty sur une sortie kamikaze du gardien Rbati Grouni qui descend Hafidi en pleine surface, et les FAR ont loupé 3 énormes occasions, têtes à bout portant hors cadre ou face-à-face raté avec Askri.

Au vu de la fébrilité de sa défense, le Raja s’en tire à bon compte et peut se satisfaire des 4 points pris en 2 déplacements.

 

Wydad- IZK 3-0

Une après-midi à la cool au stade Mohammed V. Pas de tifo côté Winners, mais un petit craquage de fumis sympathique pour accueillir les deux équipes à leur entrée sur la pelouse.

Pas de prise de tête non plus côté Khemisset : Des joueurs détendus au point de cadrer une frappe sur 10 à l’échauffement d’avant-match, puis expédier plusieurs ogives en tribunes au cours de la rencontre. Et une quarantaine de supporters qui a du attendre l’arrivée tardive (à la 45ème) du type chargé de ramener le tambour pour commencer à s’amuser.

Les chants à la gloire du remplaçant Fabrice Ondama n’ont pas perturbé l’attaquant de pointe Evouna, sur la sellette. Le gabonais a ouvert le score pour le Wydad grâce à sa spéciale de la saison (vue en Botola et à la CAN) : la tête smashée aux 6 mètres, à la conclusion d’un beau service d’El Karti.

Comme face à Fès, le Wydad s’est relâché et a donné à son adversaire la possibilité de revenir. Un contact dans la surface sur un ballon anodin suite à la seule incursion de l’IZK, une chute exagérée, pénalty. Mais comme il était dit que ce dimanche serait tranquille, le gardien Akid a soulagé ses coéquipiers en bloquant un coup de pied de réparation tiré mollement au milieu du but.

Il ne restait plus qu’à finir le travail en seconde période, ce que feront Evouna puis El Amrani en fin de match. Une après-midi vraiment à la cool.

 

DHJ-MAT 2-0

Week-end compliqué pour le MAT à El Jadida. Un jeu offensif qui a manqué de spontanéité (même si Iajour a été une fois de plus bien alimenté en ballons) et des lacunes défensives fatales : Le DHJ a réussi à aspirer l’arrière-garde des champions en titre puis la surprendre avec des balles en profondeur. On a pu constater que le sénégalais Fall, meilleur défenseur du championnat dans les airs et au corps-à-corps, est pris à défaut quand on le sort de la zone de confort.

L’ouverture du score de Hilali est magnifique, mais le MAT aurait du être plus prompt sur le corner joué rapidement par les locaux. La bourde du gardien Yousfi, qui relance dans les pieds de Nannah et lui offre un but tout fait, finira de plomber Tétouan. 2-0 à la pause, la bonne réaction en seconde période n’y changera rien. Les hommes de Lobera repartent bredouilles d’El Jadida.

 

Dans les autres rencontres

Khouribga gagne du terrain. Après la victoire à Marrakech, l’OCK a disposé d’Al Hoceima sur son champ de patates (2-0). Pour le coach tunisien Ajlani, il est prématuré de parler de course au titre ou de bataille pour le podium : « On peut gagner la coupe par hasard, pas le championnat. Mais si on est encore 3èmes à 2 journées de la fin, qui sait… Avec une pelouse pareille, c’est difficile de ne pas perdre de points, et pour être champions, il faut être intraitable à domicile. »

Le KACM a bien réagi en allant s’imposer à Kénitra (0-1). Déjà 10 défaites pour le KAC, qui glisse dangereusement vers la zone rouge. Agadir ayant dominé la RSB (2-1) c’est désormais le FUS, largement défait à Fès (3-0) qui ferme la marche du club des huit.

 

Résultats

Classement

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Wydad Casablanca 19 8 9 2 33 27 16 11
2 Kawkab Marrakech 19 10 3 6 33 22 14 8
3 Khouribga 19 8 7 4 31 15 9 6
4 Difaâ El Jadida 19 8 6 5 30 20 12 8
5 FUS Rabat 19 8 6 5 30 24 20 4
6 Raja Casablanca 19 8 5 6 29 26 20 6
7 Moghreb Tétouan 18 7 7 4 28 22 17 5
8 Hassania Agadir 19 7 7 5 28 32 31 1
9 Olympic Safi 18 6 5 7 23 15 24 -9
10 FAR Rabat 19 5 8 6 23 24 19 5
11 RSB Berkane 19 4 11 4 23 19 17 2
12 KAC Kénitra 19 5 4 10 19 16 21 -5
13 Chabab Rif Hoceima 19 4 7 8 19 16 29 -13
14 Maghreb Fès 19 3 9 7 18 19 23 -4
15 Chabab Atlas Khenifra 19 5 3 11 18 13 27 -14
16 Ittihad Khemisset 19 3 7 9 16 17 28 -11

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé