. . .

Equateur : seul Barcelona manque à l’appel

  • Écrit par Nicolas Cougot

Au terme d’une deuxième journée dominée par le Superclásico de Quito, la plupart des grands candidats au titre sont déjà aux premières places du tournoi. Seul Barcelona traine encore en chemin.

Deuxième journée de la Primera Etapa et l’heure était venue de retrouver le grand Superclásico de Quito entre le revenant Aucas et la LDU. Placé sous haute surveillance, la rencontre a longtemps souri aux hôtes. Sebastián Blázquez aurait pu en être le héros mais devrait longtemps se rappeler de sa mauvaise intervention de l’heure de jeu. Dès le début de match, les Albos de la LDU se procuraient de grosses situations par Castillo puis Mina. Plutôt que d’assommer Aucas, ce début de match à l’avantage des visiteurs allait les galvaniser. Villacrés obligeait Alexander Dominguez à intervenir, la révolte de l’Equipo Oriental avait sonnée, Santiago Mallitazig allait leur donner l’avantage. La LDU tentait de revenir, quitte à s’exposer, et pensait pouvoir le faire rapidement lorsqu’un penalty lui était accordé. Mais Blázquez repoussait la frappe de Diego « Cachete » Morales, Aucas rentrait aux vestiaires en tête. La pression des blancs allait se faire plus forte au retour des vestiaires et payer sur une tête de Castillo mal appréciée par Blázquez. La suite de la rencontre n’était que domination stérile des blancs et contres terribles des jaunes et rouges. Mais le score n’évoluait plus, Aucas et LDU se quittent dos à dos et concluent ainsi le 99e Superclásico de Quito de l’histoire.

Ce nul de la LDU profite à Emelec et Independiente del Valle, deux de ses concurrents directs pour le titre. Pour sa première à domicile, le Bombillo ne fait qu’une bouchée de Mushuc Runa, pliant le match en 45 minutes (3-0 à la pause) avant de se faire peur puis d’accélérer de nouveau pour donner de l’ampleur à sa première victoire de l’année.

De son côté, Independiente a mis la pression dès les premières secondes sur le Deportivo Quito pour ne jamais la relâcher. Une multitude de frappes au but, un pilonnage continuel qui aura duré le temps d’ouvrir le score en seconde période à l’heure de jeu par Angulo avant que ce dernier ne s’offre un doublé sur penalty. Avec deux victoires en autant de matchs, les Negriazules sont désormais seuls leader.

Ne manque finalement que Barcelona. Les Toreros ont longtemps été perturbés par l’excellent organisation de River qui ouvrait le score en contre à la demi-heure sur une frappe monumentale de Christian Cruz. En seconde période, Ely Esterilla entrait en jeu et allait donner plus d’impact à l’attaque des Toreros qui revenaient rapidement dans le match. River réagissait en remettant le danger dans le camp des locaux avant ensuite de s’occuper à résister autant que possible aux tentatives (souvent maladroites) du vice-champion 2014. En l’absence de son coach Rubén Israel, Barcelona concède son deuxième match nul en autant de matchs et se retrouve à quatre points du leader.

 

Résultats

Classement

Classement equateur

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Independiente del Valle 13 8 3 2 27 20 12 8
2 LDU Quito 12 6 6 0 24 16 7 9
3 Emelec 12 6 4 2 22 21 12 9
4 Deportivo Quito 13 6 4 3 22 23 20 3
5 Barcelona 12 6 2 4 20 20 11 9
6 River Ecuador 13 5 4 4 19 18 17 1
7 Universidad Católica (ECU) 13 4 3 6 15 14 19 -5
8 LDU Loja 13 4 3 6 15 10 15 -5
9 El Nacional 13 4 2 7 14 18 17 1
10 Mushuc Runa 13 3 3 7 12 15 30 -15
11 Deportivo Cuenca 12 2 4 6 10 13 20 -7
12 Aucas 13 1 4 8 7 17 25 -8

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé