. . .

Tunisie : L’ESS s’impose à Tunis, l’Espérance se rapproche

  • Écrit par Farouk Abdou

Deux exploits individuels du sanguin Bounedjah ont suffi à l’Etoile du Sahel, réduite à 10 pendant toute une mi-temps, pour battre le leader Clubiste (1-2) et revenir à deux points de la première place. Bousculés à l’extérieur, les deux poursuivants ont connu des fortunes diverses : Tandis que l’EST s’en est sortie (1-2) à Monastir, Sfax a flanché dans les arrêts de jeu à la Marsa (2-2) et perd deux points précieux.

CA-ESS 1-2

Ce choc entre le leader et son dauphin arrivait à une période ou le club de Sousse commençait à perdre pied. C’était le moment pour Faouzi Benzarti d’inventer un de ces coups dont il a le secret, et aux joueurs d’assumer le statut de candidat au titre.

Benzarti mise sur la rapidité de Brigui en le plaçant ailier. L’objectif est clair : laisser le ballon aux clubistes, les bloquer le plus haut possible et envoyer Brigui ou Bounedjah sur orbite. Ces deux derniers, en jambes et bien lancés par Tej et Bangoura, se procurent des opportunités en contre mais les frappes sont déviées avant de s’approcher de Ben Mustapha. La deuxième sera la bonne pour Bounedjah, qui évite le tacle d’Iffa et place un tir écrasé poteau rentrant (0-1, 25’).

S’ensuit une célébration des plus classiques : sprint derrière les bancs de touche, provocation, jets de bouteilles, et une altercation inévitable deux minutes plus tard sur l’égalisation de Saber Khalifa d’une belle tête plongeante, l’ex-joueur de l’OM allant voir l’attaquant algérien pour le contre-chambrage (1-1, 27’).

Hormis cet éclair, et en dépit d’un manque de sérénité de la défense étoilée, le CA n’aura pas été très dangereux. Belaïd, qui avait profité d’un léger relâchement adverse pour trouver Khalifa sur le but, est par la suite bien muselé par Kom. Djabou s’emmêle les pinceaux dans ses dribbles, tandis que Dhaouadi et Mikari se roulent par terre dans la surface, espérant un pénalty qui n’arrive pas.

Pourtant, les tunisois se voient offrir une belle occasion d’accentuer la pression. Le défenseur de l’ESS Bédoui se claque sur une longue balle en profondeur, et se voit contraint de tacler Khalifa pour lui éviter un face-à-face avec Mathlouthi. Rouge direct, l’Etoile à 10 contre 11 pour une mi-temps, Faouzi Benzarti est fou de rage.

Paradoxalement, ce fait de jeu sera dommageable au CA. Une équipe de contre à qui on abandonne la possession, face à un bloc replié, elle ne sait pas comment faire. Si on excepte l’excellente percée de Belaïd gâchée par un mauvais contrôle de Khalifa, les clubistes ne feront rien en seconde période. Assommés par le deuxième but de Bounedjah peu avant l’heure de jeu, ils ne réagiront pas.

L’Etoile a résisté patiemment aux vagues inoffensives des locaux, attendu son heure, et frappé. La déviation de Bounedjah pour Brigui qui lui remet dans la course, la finition sous la barre de Ben Mustapha, l’enchaînement est sublime et n’aura certainement pas échappé à Gourcuff, venu superviser les algériens (1-2, 57’).

Faouzi Benzarti a réussi son coup à la perfection, Daniel Sanchez et ses hommes sont maintenant en ligne de mire au classement. Le titre est très loin d’être joué.

 

USMO-EST 1-2

L’Esperance de Tunis avait été enterrée un peu vite. En arrachant la victoire dans les arrêts de jeu, une minute après l’égalisation monastirienne, les Sang et Or remontent sur le podium et n’ont plus que 5 points de retard sur le leader.

L’affaire semblait pourtant très mal engagée. Après 45 minutes indigentes, José De Morais lance Akaichi dans la bataille. L’attaquant international ouvre le score trois minutes plus tard. Au cœur d’une seconde période complètement débridée (une main dans la surface non sifflée de chaque côté, le bolide de l’attaquant de Monastir Junior aux 6 mètres sur la transversale) l’EST gère et garde la main jusqu’à la 93ème, et un coup-franc de Ben Amor qui fait chavirer les supporters des Bleus. Qu’à cela ne tienne. Dernière action, longue balle de Ragued déviée par Yaakoubi, le camerounais Ndjeng, au physique, s’ouvre une brèche et met le ballon au fond des filets. Les sociétaires du Parc B repartent de Monastir avec les 3 points, et s’invitent dans la course au titre.

 

ASM-CSS 2-2

Sfax aurait eu énormément de mérite de repartir d’un tel bourbier avec une victoire. Un froid glacial, un champ de patates en guise de pelouse, même pas de vestiaire ( les sfaxiens ont passé la mi-temps dans leur bus) et un manque d’infrastructure qui a poussé le sélectionneur belge de la Tunisie, Georges Leekens, à regarder cette purge debout à côté des journalistes.

La boue et les ornières poussent les deux équipes à envoyer du Kick and Rush d’entrée. L’arbitre accorde un but litigieux à l’ASM, la tête de Toumbadou semble être stoppée sur la ligne. Sfax égalise sur corner, puis prend l’avantage grâce à un pénalty en deuxième mi-temps. Maaloul et ses coéquipiers tiendront en plein marécage jusqu’au bout des arrêts de jeu, avant de concéder à leur tout un pénalty. 2-2 score final, une parodie de football et deux points perdus pour le CSS.

 

Bonus : le beau but de Djerba et l’accès de colère de Benzarti

Djerba n’avait gagné qu’un match depuis le début de saison. Grâce à ce bijou de Zouhaier Attia (0:40 sur la vidéo) l’ASD double son bilan et abandonne la lanterne rouge à l’ESM.

Rami Bédoui blessé et expulsé, l’Etoile réduite à 10, il n’en fallait pas plus pour que Faouzi le terrible perde son calme. Il s’est tout de même nettement assagi car à une certaine époque Bédoui se serait mangé 4-5 gifles bien senties.

(merci à Artiste Tunisien pour sa couverture hebdomadaire du championnat de Tunisie, grâce à laquelle plus de 70% du contenu vidéo est disponible très rapidement).

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Club Africain 18 12 3 3 39 33 13 20
2 Étoile du Sahel 18 11 4 3 37 26 9 17
3 Espérance de Tunis 18 9 7 2 34 25 12 13
4 CS Sfaxien 18 9 6 3 33 29 14 15
5 CA Bizertin 18 6 11 1 29 13 8 5
6 ES Zarzis 17 6 8 3 26 20 11 9
7 Stade Tunisien 18 7 5 6 26 20 21 -1
8 AS Marsa 18 6 8 4 26 15 18 -3
9 CS Hammam-Lif 17 5 5 7 20 15 17 -2
10 Stade Gabèsien 17 4 7 6 19 11 14 -3
11 JS Kairouan 18 4 7 7 19 14 18 -4
12 EGS Gafsa 18 4 7 7 19 19 28 -9
13 US Monastir 18 2 9 7 15 11 18 -7
14 AS Gabès 19 3 5 11 14 10 26 -16
15 AS Djerba 18 2 5 11 11 11 27 -16
16 ES Métlaoui 18 2 5 11 11 10 28 -18

A propos de l'auteur
Farouk Abdou
Author: Farouk Abdou
Actuellement à E-management, passé par Echosciences Grenoble, Le Dauphiné Libéré, Sport Translations et Tunisie foot, Africain volant pour Lucarne Opposee

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé