. . .

Argentine : Racing et Newell’s en retard

  • Écrit par Nicolas Cougot

Troisième journée du tournoi 2015 argentin et si la grande majorité des favoris annoncés en début de tournoi sont déjà placés en tête du classement, seuls le Racing et Newell’s sont encore en retard.

Comme chaque week-end, l’Argentine propose son marathon de 15 matchs, conséquence du nouveau format qui rend finalement si difficile tout exercice de synthèse. Néanmoins, malgré les 10 nouveaux entrants dans l’élite locale, alors que seulement 3 journées ont été disputée, les gros bras sont déjà tous aux premières places. Enfin presque.

Réveil douloureux pour le Racing, Newell’s ne décolle pas

Irrésistible en Libertadores, le champion sortant a d’abord laissé penser qu’il allait enfin décoller en championnat après avoir été piégé par Central puis décevant à Bahia Blanca. Car la première période de la Academia face à Temperley n’a été qu’une longue souffrance pour le Gasolero. Un but d’Acuña d’entrée de match, un autre de la machine à but Gustavo Bou et en moins de 20 minutes, le break était fait. De quoi donner des ailes aux hommes de Cocca ? Pas vraiment. Car les minutes passant, Temperley a commencé à sortir de sa torpeur pour finalement inverser le scénario du match en seconde période. La crispation de la Guarda Imperial allait croître en fin de partie avec le but de Grbec et l’exclusion de Lollo mais finalement, le Racing réussissait à conserver son but d’avance.  Le champion sortant s’impose enfin dans le tournoi 2015 et se replace en milieu de tableau, aux côté d’un outsider : Newell’s.

Tombée lors du plus beau match de la 1ère journée face à Independiente, victorieuse sur la plus petite des marges à Aldosivi, la Lepra a tranquillement dominé mais est restée assez inoffensive face à un Vélez une nouvelle fois peu emballant dans le jeu mais toujours aussi compliqué à perturber (et qui reste ainsi accroché au wagon de tête). 60% de possession n’ont servi à rien, les hommes de Gallego n’ont que trop rarement menacé Sosa, se procurant que 4 occasions de but et doivent se contenter d’un point qui les ancre au milieu du tableau.

Seul San Lorenzo tombe

Devant, les grands favoris annoncés en présaison sont déjà dans la course. Facile en Libertadores, Boca, emmené par le fantastique Nicolas Lodeiro, se contente du minimum pour enchaîner un troisième succès en trois matchs, dans une chaleur étouffante, Central est parvenu à se sortir du piège Crucero del Norte sur une de ses dernières offensives (but de Franco Niell) alors qu’Estudiantes a fait parler sa terrible efficacité pour remporter le Clásico Platense (voir Inside : Gimnasia La Plata - Estudiantes La Plata). A leurs basques, Vélez est accompagné de River, revenu vainqueur de son déplacement à Belgrano, du Rojo d’Almiron, qui sort vainqueur de son duel à Quilmes, bien aidé par l’exclusion quelque peu sévère de Diego Buonanotte pour sortir vainqueur d’un match d’abord maîtrisé (à l’image du fantastique but de Mancuello, conclusion d’un mouvement à 17 passes) puis plus compliqué en seconde période, et du seul promu surprise, Argentinos qui profite du fait de n’avoir joué que des équipes de bas de tableau pour engranger les points.

Finalement la seule déception du week-end est San Lorenzo. Après un début d’année 2015 parfait, le Ciclón doit se demander encore aujourd’hui comment il a pu perdre son match à domicile face à San Martín. Cinq à six occasions de buts par mi-temps, un Luis Ardente infranchissable et deux contres terribles, conclus par Carlos Bueno et Marcos Figueroa qui permettent au promu de réaliser le hold-up de la semaine.

Unión tient tête, Tigre et Godoy se lancent enfin

Ailleurs, l’autre promu surprise de ce début de saison est Unión qui sort invaincu de son duel face au Granate, Tigre et Godoy s’imposent pour la première fois de l’année, respectivement face à Olimpo et Huracán, Arsenal marque son premier but du tournoi et prend ainsi son premier point alors que Colón, seule équipe à avoir changé d’entraîneur, gare le bus à Banfield et revient avec un 0-0 flatteur. La palme du match fou de la semaine revient à SarmientoAldosivi qui se termine sur un 2-2 avec trois buts inscrits en 10 minutes dont une merveille signée Roger Martínez.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Boca Juniors 12 8 4 0 28 21 6 15
2 Belgrano 12 8 2 2 26 19 9 10
3 Rosario Central 12 7 5 0 26 19 10 9
4 San Lorenzo 12 8 1 3 25 18 7 11
5 River Plate 12 7 4 1 25 24 15 9
6 Tigre 12 6 4 2 22 14 9 5
7 Racing 12 5 6 1 21 15 6 9
8 Banfield 12 6 2 4 20 18 14 4
9 Newell's Old Boys 12 5 4 3 19 13 11 2
10 Unión Santa Fe 12 4 6 2 18 20 16 4
11 Aldosivi 12 5 3 4 18 13 16 -3
12 San Martín San Juan 12 4 5 3 17 15 13 2
13 Argentinos Juniors 12 4 5 3 17 10 11 -1
14 Independiente 12 3 7 2 16 17 13 4
15 Sarmiento 12 4 4 4 16 16 15 1
16 Lanús 12 4 4 4 16 13 14 -1
17 Estudiantes 12 4 4 4 16 13 16 -3
18 Gimnasia y Esgrima 12 3 5 4 14 13 14 -1
19 Colón 12 3 5 4 14 11 15 -4
20 Quilmes 12 3 4 5 13 13 18 -5
21 Godoy Cruz 12 3 4 5 13 12 18 -6
22 Vélez Sarsfield 12 3 3 6 12 11 13 -2
23 Temperley 12 3 3 6 12 8 12 -4
24 Defensa y Justicia 12 2 4 6 10 11 15 -4
25 Olimpo 12 1 6 5 9 5 11 -6
26 Atlético de Rafaela 12 1 6 5 9 10 17 -7
27 Huracán 12 2 2 8 8 11 18 -7
28 Crucero del Norte 12 1 4 7 7 7 17 -10
29 Arsenal 12 1 3 8 6 8 18 -10
30 Nueva Chicago 12 0 5 7 5 7 18 -11

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé