. . .

MLS : les petits nouveaux marquent leur territoire

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après avoir débuté timidement la semaine précédente, la MLS s’est offert une deuxième semaine plus riche en émotions et donc en buts. Et comme les petits derniers ont pris les commandes de la conférence Est, le spectacle à l’américaine ne fait que commencer.

Soutenez le projet Lucarne Opposée - Chili 2015

Conférence Est : le pouvoir de la City

Opposés en ouverture, Orlando City et New York City étaient attendus au tournant cette semaine. Les premiers se déplaçaient en Houston pour y affronter l’une des valeurs sûres de la ligue, l’un des anciens de la conférence aujourd’hui repoussé à l’Ouest. Emmenés par un Kaka toujours aussi fringuant, les Lions ont globalement dominé la rencontre, le Dynamo n’étant sauvé que par le gardien de la semaine 1, Tyler Deric. Mais si Deric sera encore le héros de la semaine, ce ne sera pas pour les bonnes raisons. Auteur de la boulette de la semaine (voire plus), il finit par offrir la victoire aux visiteurs dans un match où il avait sorti une merveille de coup-franc du capitaine brésilien d’une parade exceptionnelle. Reste que le succès est largement mérité, Houston n’ayant pas réussi le moindre tir cadré pendant 90 minutes.

A l’image d’Orlando, New York a également capitalisé. Dans un Yankee Stadium plein comme un œuf pour sa première en MLS. Il ne lui aura fallu que 20 minutes pour s’enflammer et faire résonner les premiers cris de joie de l’histoire lorsque David Villa trouvait le petit filet de Shuttleworth. Les new-yorkais vont ensuite passer plusieurs minutes à subir quelque peu sous les assauts des Revs mais vont tranquillement attendre leur moment, la fin de rencontre pour libérer leur stade. Les voilà, avec Orlando, en tête de la conférence.

Seule une équipe pouvait les en empêcher : Toronto. Mais en déplacement à Columbus pour l’une des affiches de la semaine, les Reds ont craqué et pourront une fois encore s’en prendre à David Gantar, l’arbitre du match, qui voit une faute de Justin Morrow sur Finlay qui partait au but et l’exclue alors juste avant la pause. Le Crew en profite d’entrée de seconde période, inscrivant deux buts dans le premier quart d’heure, et plie le match.

Ailleurs, signalons le doublé de l’ancien nantais Fernando Aristeguieta dans un incroyable 3-3 ramené par Philadelphia de son déplacement à Salt Lake, alors que comme New England, Chicago enchaîne une deuxième défaite en deux matchs, battu chez lui par des Whitecaps qui auraient dû tuer la rencontre bien plus tôt.

Conférence Ouest : Dallas confirme, Seattle piégé

L’une des belles affiches de la semaine se tenait à l’Ouest entre le nouveau venu Sporting Kansas et l’un des outsiders annoncés, le FC Dallas. Privée de Matt Bessler, la défense du SKC a craqué face à la justesse des contres des texans symbolisée par les deux passes rapides à l’origine du troisième et dernier but des locaux même si on regrettera le premier tournant du match que fut le 2e but de Blas Pérez entaché d’un énorme hors-jeu, le second étant l’arrêt parfait de Seitz sur le penalty de Dwyer à l’entrée des 10 dernières minutes.

Une semaine après avoir donné une leçon de football à New England, les Sounders étaient quant à eux fortement attendus par le peuple d’Emerald City pour la réception de San José. Les retrouvailles Dempsey – Wondo auront donné lieu à un match spectaculaire. Il aura en effet fallu 21 secondes pour que les filets tremblent une première fois, Clint Dempsey offrant un but d’avant-centre aux Sounders. Mais les Quakes ont ce qu’il faut question avant-centre : 15e minute, seul au penalty puis 46e sur une boulette de Brad Evans et Wondo répliquait à son homologue international par un doublé. San José en tête allait ensuite se retrouver en infériorité numérique, beaucoup souffrir sous les assauts des verts mais tuer le match par l’homme du match coté Quakes : Innocent Emeghara, auteur du but de la semaine. Martins réduira l’écart pour le Sounders mais San José réalise le coup de la semaine 2 de MLS, signant son premier succès de la saison chez l’un des favoris.

Ailleurs, Portland et Los Angeles se quittent dos à dos, les Timbers ne parvenant à conserver leur avance et trouvant le moyen de se faire reprendre sur le fil. Ce résultat nul du Galaxy offre la première place de la conférence et de la ligue au FC Dallas.

Les résultats

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé