. . .

Dernière mise à jour 20/10/2014 16:42

Lucarne américaine : Toluca et Peñarol au paradis.

  • Écrit par Nicolas Cougot
  • Publié dans la catégorie amérique

Mardi 25 mai 2010

Toluca

Après l’Argentine et le Costa-Rica la semaine passée, c’est au tour du Mexique et de l’Uruguay de délivrer leur verdict. Ainsi, Toluca décroche le second titre de son histoire en résistant à Santos Laguna et Peñarol arrache son 48ème titre national.

 

La logique de 2010 aura ainsi été respectée : avec quatorze victoires en quinze rencontres, Peñarol avait totalement écrasé la saison régulière uruguayenne. Seul accroc, le match nul décroché par le Nacional, la grande équipe du tournoi d’ouverture. Ce match nul préfigurait la grande finale et après le succès des Bolsos lors de la première finale, on avait ainsi droit à un match aller-retour pour le titre. Si le Peñarol avait su gérer le match aller (victoire 1-0), tout restait cependant ouvert pour le retour. Et tout d’ailleurs allait basculer rapidement puisque c’est le Nacional qui ouvrait le score par Alejandro Lembo. Le match allait se densifier, l’intensité monter progressivement jusqu’au but libérateur signé du jeune Matías Aguirregaray à vingt minutes du terme. Malgré d’ultimes poussées du Nacional (et notamment une occasion monstrueuse en fin de match), le grand Peñarol reprend donc un titre qui le fuyait depuis 2003.

Résumé vidéo du match retour :

 

Le verdict est également tombé sur le championnat mexicain. Malheureux lors du tournoi précédent dont il avait dominé la saison régulière, Toluca a enfin pris sa revanche sur le sort en remportant le Bicentenario 2010. Pour cela, il aura fallu attendre le bout du suspense et une séance de tirs au but intense pour que les diables rouges décrochent le dixième titre de l’histoire du club. Cette séance de tirs au but nous aura tout offert : une panenka manquée de Sinha, un tir retiré par Rodríguez pour Santos, un second manqué de Mancilla (tout juste débarqué de la liste chilienne pour la Coupe du Monde) offrant deux balles de matchs à Santos qui ne les transformait jamais (deux énormes manqués de Vuoso et Morales). Au final, Fernando Arce voyait son tir repoussé par Talavera. Un final exceptionnel à l’image d’un championnat mexicain qui restera bien entendu sur Lucarne Opposée.

Petit plaisir, la séance de tirs au but en vidéo :

 

La Colombie connaîtra son champion dans une semaine et la grande sensation de la semaine est que la finale ne concernera aucune des deux meilleures équipes de la saison. La faute à La Equidad, qualifié de dernière minute, qui s’offre le leader Tolima aux tirs au but et à Junior, qui élimine l’Independiente Medellin pour un petit but. La finale opposera donc deux équipes peu habituées à tant de lumière : Junior n’a plus rien remporté depuis 2004 alors que le palmarès de La Equidad reste encore vierge en championnat et ne comporte qu’une seule Coupe de Colombie décrochée en 2008. Cette finale viendra également ponctuer le duel entre Carlos Renteria (le frère de l’ancien strasbourgeois) meilleur buteur du championnat, et Carlos Bacca, actuel troisième meilleur buteur à deux buts de Renteria.

Les vidéos des demies sont à voir.

All BoysPour la seconde fois en deux saisons, « La Crema » Rafaela ne jouera pas en première division argentine par la faute du Gimnasia La Plata. L’an passé, tout s’était joué dès la première période avant qu’Álvaro Ormeño, défenseur chilien,  vienne tromper Lucas Bovaglio dans les arrêts de jeu du match pour sceller définitivement le score. L’énorme sensation du week-end ne vient donc pas de La Plata mais plutôt de Rosario. « Los Canales » flirtaient avec la relégation depuis quelques saisons. Cette année fut de trop. 26 ans après, Rosario Central se retrouve en seconde division argentine. La faute à All Boys : 30 ans que tout un peuple noir et blanc attendait ce moment. Relégué en seconde division argentine en 1980, le club de Buenos Aires, dans lequel jouent le frère d’Esteban Cambiasso et celui de Mauro Zárate, retrouve l’élite l’année où le rival historique, Argentinos, remporte le titre suprême. L’Argentine perd donc le Clásico Rosarino mais retrouve le Clásico All Boys – Argentinos qui n’avait plus été disputé depuis près de trente ans en première division.
Les vidéos des deux matchs :

Gimnasia – Rafaela

Rosario – All Boys

 

Restent les deux championnats qui animeront notre été : la MLS et le Brésil.

En MLS, deux équipes demeurent invaincues et poursuivent leur survol de leur conférence : Columbus et Los Angeles. Le Crew remporte le match au sommet de la conférence Est et en profite pour doubler son adversaire du jour New York, le probable futur club de Thierry Henry. De son côté, Los Angeles s’impose à Dallas et continue de creuser l’écart sur ses poursuivants à l’Ouest. On devrait en savoir plus ce dimanche puisque Los Angeles se rendra à Columbus pour le grand choc de ce début de saison (quelque chose me dit qu’un live made in Lucarne Opposée se prépare à ce sujet). Derrière ces deux là, on note la belle série de Toronto qui revient sur New York à l’Est alors que Salt Lake et San José s’imposent tous deux en déplacement et reste dans le sillage des Galaxys.

Résultats et classement sont à consulter ici. Les vidéos sont disponibles ici.

AvaiAu Brésil, les Corinthians poursuivent sur leur lancé. Troisième succès de rang pour les coéquipiers de Ronaldo qui infligent à Fluminense sa deuxième défaite en trois rencontres. Alors que la période des transferts européens commence à alimenter les rumeurs de départ des stars du championnat brésilien (on peut citer Adriano annoncé à Rome ou Fred annoncé à Naples ou encore l’intenable trio de Santos Neymar, Robinho et Ganso, ces deux derniers pressentis à Milan), la troisième journée nous a offert encore beaucoup de spectacle. Parmi les grands animateurs de la journée, le São Paulo de Ricardo et son homme en forme Hernanes qui s’impose sur la pelouse de l’Internaconial lors des répétitions de la demi-finale de la libertadores (dont le bilan des quarts est à voir ici). A noter également la victoire de Flamengo, première de la saison devant le Grêmio Prudente grâce notamment à un doublé de Vagner Love. De bon augure avant le Fla-Flu de mercredi soir qui sera à suivre en direct live sur Lucarne Opposée.

Résultats et classement sont à consulter ici. Les vidéos de la troisième journée sont à voir ici.

Le bonus de la lucarne américaine :

Il  est double et nous vient des Etats-Unis : de New York où les Red Bulls ont sèchement battu la Juventus d’Alessandro Del Piero et Amauri et de Los Angeles où les Galaxys se sont offert Boca. Notez aussi que le PSG s’imposait devant Chicago avant de perdre en finale du tournoi de Chicago devant l’Etoile Rouge de Belgrade.

New-York – Juventus

Los Angeles – Boca


A la semaine prochaine.

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé