• Catégorie : amérique
  • Écrit par Nicolas Cougot

Interliga 2010 : Monterrey poursuit sa récolte.

Vendredi 15 janvier 2010 

Monterrey

Après avoir décroché le titre il y a quelques semaines, Monterrey parachève son succès en s’offrant l’Interliga 2010. De son côté, Estudiantes décroche sa première Copa Libertadores. Retour sur les finales de cette Interliga 2010.
 
Deux finales pour le prix d’une, tel était le menu de la conclusion de l’Interliga 2010 qui allait offrir deux places pour la prochaine Copa Libertadores.

Le classement des groupes faisant bien les choses, la première finale opposant Puebla à Estudiantes allait offrir un simple billet alors que la seconde entre América et Monterrey allait en plus décider du champion de l’Interliga (car au final, est déclaré champion, le vainqueur de la finale qui a obtenu le plus grand nombre de point lors des phases de poules).

Rubens SambuezaLa première finale nous a offert un véritable scénario à la mexicaine. Puebla aura longtemps dominé : un but d’entrée de match signé Alejandro Acosta (5e minute), un penalty heureusement stoppé par Mario Rodriguez puis un second but d’entrée de seconde période par Andrés Olivera, on ne donnait vraiment pas cher d’Estudiantes. Pourtant, comme souvent au Mexique, le match allait totalement basculer. La faute à un homme d’exception : Rodrigo Ruiz. 37 ans, 1m63, Pony comme le surnomment les supporters, petit ailier des Tecos (ancien joueur de Puebla il y a une quinzaine d’année) et déjà buteur lors des deux matchs précédent allait tout d’abord réduire le score (50e). Puis, les dix dernières minutes allait voir un renversement total du match. Pony doublait la mise à 10 minutes du terme avant que Rubens Sambueza, l’ancien de River, ne viennent définitivement sceller le destin des Tecos dans les ultimes secondes du match. Pour un club qui n’a connu qu’un titre il y a 15 ans, une qualification pour la Copa Libertadores a valeur de trophée. On retrouvera donc les Tecos dès le 26 janvier prochain puisqu’ils seront opposés aux péruviens de Juan Aurich.

Puis vint la seconde demi-finale opposant America au dernier champion Monterrey. L’enjeu était simple : remporter l’Interliga 2010. Si Puebla – Estudiantes était débridé, América et Monterrey nous ont offert un match tendu, serré et tactique. Chacune des deux équipes aurait pu faire basculer le match (on pense à la tête de Salvador Cabañas qui vint s’écraser sur le poteau pour América ou encore la frappe de Walter Ayoví bien sortie par Ochoa pour Monterrey) mais à la pause, le score reste vierge. La seconde période sera plus débridée mais sans résultat. América et Monterrey se procureront un nombre incalculable d’occasion, la plus belle étant pour Monterrey avec un coup-franc monstrueux d’Osvaldo Martínez qu’Ochoa détournera sur la barre et que De Nigris ne parviendra pas à remettre dans le cadre. La décision se fera alors aux tirs au but au cours desquels Monterrey va décrocher un second titre en un mois. Les Rayados se qualifient ainsi pour la Copa Libertadores et seront dans le groupe 2. Nous en reparlerons bientôt.
 
Les vidéos sont disponibles ici.
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé