. . .

Uruguay : Peñarol et Defensor cartonnent, Nacional à l’arrêt

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après avoir survolé l’Apertura, le Nacional ne parvient pas à décoller lors du Clausura. Pendant ce temps, Peñarol et Defensor Sporting enfilent les buts.

Est-ce une conséquence de l’élimination précoce en Libertadores (voir Nacional 2 - 1 Palestino) ? Impossible à dire bien évidemment. Reste qu’à l’heure d’accueillir Sud America dans son Parque Central, le Nacional se retrouvait déjà dans une situation bien délicate après le nul concédé face au Defensor.

«
»

Et les 90 minutes de ce match de la deuxième journée du Clausura 2015 n’auront pas rassuré. Car face au Bolso, El buzón a appliqué une recette aussi simple qu’efficace : bien regroupé en défense, ne laissant aucun espace à des hommes d’Álvaro Gutiérrez peu inspirés, et profitant de chaque contre pour porter le danger, s’appuyant sur un excellent Maureen Franco. Sud America se procurera les meilleures occasions du premier acte et sera justement récompensé juste avant la pause. Au retour des vestiaires, le Bolso semblait renaître et revenait dans la partie grâce à son buteur  Iván Alonso. Mais une fois encore, Maureen Franco allait faire basculer la partie, sa volée étant repoussée par Bava dans les pieds de Mauricio Alonso. Mené 2-1, le Nacional bafouillait son football et ne revenait pas. Le Bolso a déjà perdu 5 points, 2 de plus que lors des 15 matchs du précédent tournoi.

Pendant ce temps, le grand rival, Peñarol, qui n’a quasiment aucune chance de reprendre le Nacional à la table annuelle (17 points de retard en début de tournoi), sais qu’un titre passera avant tout par un Clausura remporté. Avec un Jonathan Urretaviscaya intenable, et faisant preuve d’un équilibre et d’une cohérence jamais vus lors du dernier tournoi les Carboneros ont fait vibrer leur Centenario en atomisant Juventud 4 à 1 et convaincu les suiveurs qu’ils étaient de retour. Cinq points ont déjà été repris au rival du Nacional et d’entrée de tournoi, les hommes de Bengoechea s’installent en tête.

«
»

Mais les Carboneros ne sont pas seuls. A leurs côtés, la surprise Atenas confirme son incroyable 5-2 de la première journée en s’offrant le Danubio à domicile. A la lutte pour sa survie, l’équipe d’Edgardo Arias a d’abord souffert, concédant l’ouverture du score dès la 10e minute sur penalty mais est parvenu à retourner le match. Barlocco stoppait un penalty mal tiré par Castro et lançait alors les Azulgranas. Acosta, Trinidad et Charamoni marquaient pour Atenas, Danubio, qui terminait la rencontre en infériorité numérique ne revenait pas et le petit club de San Carlos continue d’espérer son maintien, restant ainsi juste au-dessus de la zone rouge, revenant à un point de Juventud mais n’ayant qu’un petit point d’avance sur le Cerro, vainqueur du Racing dans un Luis Tróccoli vide. La performance de la semaine est pour le Defensor qui s’offre un concours de coups de pied arrêtés face à Rentistas et s’impose sur un score de tennis 6-2.  La Violeta de Mauricio Larriera confirme son bon nul face au Nacional et s’installe donc d’entrée dans le bon wagon.

Les buts

 

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Fénix 3 2 1 0 7 6 3 3
2 Montevideo Wanderers 3 2 1 0 7 6 4 2
3 Nacional 3 2 0 1 6 7 4 3
4 Defensor Sporting 3 2 0 1 6 6 3 3
5 Danubio 3 2 0 1 6 5 2 3
5 Rentistas 3 2 0 1 6 5 2 3
7 Peñarol 3 1 1 1 4 6 5 1
8 El Tanque Sisley 3 1 1 1 4 5 5 0
9 Sud América 3 1 1 1 4 3 4 -1
10 River Plate (Uru) 3 1 0 2 3 4 4 0
11 Plaza Colonia 3 1 0 2 3 3 4 -1
12 Racing (Uru) 3 1 0 2 3 4 7 -3
12 Villa Teresa 3 1 0 2 3 4 7 -3
14 Cerro 3 1 0 2 3 2 6 -4
15 Liverpool 2 0 1 1 1 2 3 -1
16 Juventud 2 0 0 2 0 0 5 -5

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé