. . .

Sudamericano : un scandale avant l’Hexagonal

  • Écrit par Nicolas Cougot

Dernière journée des groupes A et B. Si les jeux étaient faits dans le groupe B, il restait encore un petit espoir à l’Equateur pour décrocher une place pour l’Hexagonal final.

Groupe A : Pérou et Paraguay ne prennent aucun risque

Ouvrant la dernière journée du groupe, l’Argentine s’est tranquillement promenée devant une Bolivie trop faible cette année pour espérer quoi que ce soit. Emmenée par un Leo Suarez qui respire le football, propulsée par el Cholito Simeone, machine à but, l’Albiceleste de Grondona s’impose 3-0 après avoir plié le match dès la 12e minute. Avec 14 buts inscrits en 4 matchs, l’Argentine confirme son statut de grand favori de l’épreuve.

Restait donc à savoir qui accompagnerait l’Argentine dans l’hexagonal final. A égalité de point avec l’Equateur, Pérou et Paraguay savaient qu’une défaite les sortirait du groupe des finalistes et on s’attendait alors à un match sans but qui assurerait la qualification aux deux équipes. S’il y a bien eu match nul, il ne sera pas vierge. Un but de Succar pour le Pérou, une égalisation d’Amarilla cinq minutes plus tard pour les Guaranies allaient sceller le score du match, la seconde mi-temps n’apportant que peu de moments de s’enflammer. Le Paraguay termine ainsi deuxième du groupe et accompagnera Argentine et Pérou en phase finale.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Argentine 4 3 0 1 9 14 5 9
2 Paraguay 4 2 1 1 7 7 5 2
3 Pérou 4 2 1 1 7 6 7 -1
4 Equateur 4 2 0 2 6 9 8 1
5 Bolivie 4 0 0 4 0 2 13 -11

Groupe B : Le Brésil finit bien, scandale arbitral

Les deux derniers matchs du groupe B concluaient la première phase du Sudamericano avec pour seul enjeu celui de savoir qui du Brésil ou de la Colombie terminerait à la deuxième place du groupe. Au terme d’un match globalement maîtrisé, la Canarinha s’impose face aux jeunes Cafeteros, avec notamment un joli but de l’excellent Marcos Guilherme (entré 60 secondes auparavant) et s’adjuge la seconde place.

Restait ainsi le dernier match de la Celeste déjà qualifiée. Avec un groupe totalement modifié (10 changement), l’Uruguay s’est incliné face à un Venezuela auteur d’un match sérieux mais qui a bénéficié d’une polémique arbitrale comme seule l’AmSud les aime. Sur une dernière offensive uruguayenne, un centre de Matías Toma était repris de la tête par Agustín Ale qui trompait l’excellent Escorcia et offrait le nul aux siens. Ayant accordé le but, Jorge Mancilla allait tout de même consulter son assistant pour savoir s’il y avait une éventuelle faute sur le portier vénézuélien. Celui-ci lui indiquait alors qu’il n’en était rien, le but était accordé. Clap de fin pensait-on. Sauf que la décision déclenchait la fureur des joueurs de la Vinotinto (surtout de Murillo) qui allaient s’en prendre vertement au corps arbitral qui décidait alors… de leur donner raison. Monsieur Mancilla refusait finalement le but puis sifflait la fin de la rencontre. Un bon gros scandale pour terminer la première phase et rappeler que l’AmSud aime les excès.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Uruguay 4 3 0 1 9 9 2 7
2 Brésil 4 3 0 1 9 6 4 2
3 Colombie 4 2 0 2 6 5 3 2
4 Chili 4 1 0 3 3 4 11 -7
5 Venezuela 4 1 0 3 3 1 5 -4

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé