. . .

Equateur : Independiente résiste, week-end décisif en vue

  • Écrit par Nicolas Cougot

Si la route reste encore longue pour définir le futur adversaire d’Emelec en finale du championnat, les journées passant, Independiente se rapproche de plus en plus de la finale. Le week-end à venir devrait être le dernier tournant à négocier dans les rêves de titre des Negriazules.

Si vous vous rendez sur le site officiel d’Independiente, vous pourrez alors voir la devise du club « el Futuro Campeón del Ecuador ». Derrière cette affirmation qui peut paraître aussi prétentieuse qu’utopiste, se cache surtout un projet mis en place à tous les niveaux du club pour parvenir au sommet du championnat. Et le plus fou est qu’il est en passe de fonctionner. Revenu dans l’élite en 2010, le club met deux saisons pour se jouer les premiers rôles avant de terminer deuxième de la dernière temporada. Il semble que la progression constante du club se poursuive, la semaine en cours, qui offre trois matchs, étant pour l’instant parfaitement négociée.

Tout a commencé avec le succès face à l’Universidad Catolica le week-end dernier qui permettait aux Negriazules de prendre cinq points d’avance sur Barcelona, les Toreros ayant été accrochés chez eux par Cuenca. Ne restait alors plus qu'à confirmer à domicile face à Mushuc Runa. Opposé à un Aborigen souvent au-delà des limites, Independiente a passé 90 minutes à pilonner la défense adverse se heurtant le plus souvent à un Blázquez en grande forme. Il faudra une merveille signée Rizotto à l’entrée du dernier quart d’heure pour que le leader s’assure les trois points qui lui permettaient de conserver son avance sur un Barcelona qui jouait gros lors du retour du Clásico del Astillero.

Dans un George Capwell surchauffé, Barcelona n’a pas craqué et a réussi le hold-up du jour. Car Emelec a outrageusement dominé le Clásico del Astillero, accumulant les situations, la plus belle restant cette merveille de coup-franc de Pedro Quiñónez qui termine malheureusement sur le poteau de Banguera. A 0-0, les minutes passant, la pression du Bombillo a pourtant fini par se faire moindre. Dès l’heure de jeu, les Toreros commençaient à sortir, ils allaient frapper à l’entrée des 10 dernières minutes. Michael Jackson Quiñónez à la baguette, décalait Christian Suárez sur la gauche. Ce dernier centrait sur l’inévitable Ismael Blanco, Barcelona ouvrait le score, Emelec ne reviendra pas. Cette victoire des Toreros annonce un week-end explosif voire décisif.

Car pour la 18e journée, le leader Independiente se rendra à Emelec pour ce qui pourrait être une répétition générale de la future finale du championnat, quand son dauphin Barcelona défiera la LDU à la Casa Blanca. La Liga de Quito, revenue victorieuse de son déplacement à Cuenca après avoir atomisé Olmedo n’est qu’à un point de Barcelona, à sept du leader. Autant dire qu’en cas de succès, une défaite d’Independiente relancerait la course au titre, la LDU revenant à quatre points d’un leader qu’elle accueillera lors de la journée suivante. Ce qui nous promettrait un final passionnant.

 

Résultats

Classement

Classement equateur

# Équipe Pl V N D Pts BP BC +/-
1 Barcelona 22 15 3 4 48 33 16 17
2 Independiente del Valle 22 14 4 4 46 42 18 24
3 Emelec 22 14 2 6 44 40 22 18
4 LDU Quito 22 11 7 4 40 38 22 16
5 El Nacional 22 8 5 9 29 23 26 -3
6 Universidad Católica (ECU) 22 8 4 10 28 25 30 -5
7 Deportivo Cuenca 22 7 7 8 28 23 29 -6
8 LDU Loja 22 5 7 10 22 21 31 -10
9 Mushuc Runa 22 4 9 9 21 19 30 -11
10 Manta 22 5 5 12 20 25 35 -10
11 Deportivo Quito 22 4 8 10 20 17 32 -15
12 Olmedo 22 3 7 12 16 18 33 -15

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé