. . .

Colombie : Santa Fe supercampeon !

  • Écrit par Nicolas Cougot

Après un passage de témoin entamé lors du dernier tournoi, Independiente Santa Fe pouvait poursuivre au palmarès colombien en remportant la Supercoupe de Colombie.

A quelques heures de la reprise du championnat, la Superliga Postobon, ou Supercoupe de Colombie, opposait le vainqueur du dernier Apertura, l’Atlético Nacional à celui qui lui a succédé au palmarès après le Clausura (voir Colombie : La huitième étoile de Santa Fe), Independiente Santa Fe. Pour la quatrième édition de cette épreuve, la Dimayor avait décidé d’apporter un enjeu supplémentaire : une place en Sudamericana 2015 au vainqueur.

Premier round à l’Estadio Atanasio Girardot de Medellín ou le nouvel Atlético Nacional, désormais orphelin entre autres du duo Mejía– Cardona, entendait bien mettre fin à la malédiction qui le touchait dans cette épreuve (après avoir remporté la première édition, les Verdolagas ont perdu les deux suivantes). Pour cela, Juan Carlos Osorio alignait son 3-4-3 et entendait bien contrer le 4-4-2 de Gustavo Costa. Le début de rencontre était à l’avantage des locaux qui contraignaient les Cardenales à défendre et se contenter de quelques balles de contre. C’est ainsi en toute logique que Jonathan Copete ouvrait le score pour l’Atlético Nacional. Petit à petit, la rencontre s’équilibrait, les deux formations allaient se rendre coup pour coup et juste avant la pause, Wilson Morelo égalisait pour les Cardenales. En début de seconde période, une main d’Harold Cummings permettait à Ruiz de donner l’avantage aux siens sur penalty. Terminant la rencontre en infériorité numérique, Santa Fe s’accrochait et passait même tout près d’égaliser dans les derniers instants.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.

Fort de son but d’avance, l’Atlético Nacional, toujours privé de Sherman Cárdenas en instance de départ vers l’étranger (il devrait rejoindre Cruzeiro dans les heures qui viennent), démarrait le retour tambours battants et dominait le premier acte. Faisant le dos rond, bien que nerveux, les Cardenales allaient ouvrir le score contre le court du jeu par Mina, qui reprenait en deux temps un coup-franc d’Omar Pérez relâché par Armani. La deuxième période à peine entamée, la rencontre basculait définitivement sur une sortie totalement manquée d’Armani qui profitait à Páez. On jouait alors l’heure de jeu, Santa Fe venait de poser une main sur le trophée. L’Atlético Nacional tentait vainement de revenir dans le match mais s’exposait aux offensives des Cardenales. Santa Fe débute 2015 comme il a terminé 2014, par un titre et disputera la prochaine Sudamericana à laquelle les Verdolagas, finalistes 2014 (voir Sudamericana : River écrase la finale), ne participeront pas.

You must have the Adobe Flash Player installed to view this player.
A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé