. . .

Sudamericano : les mondialistes connus, l’Argentine proche du titre

  • Écrit par Nicolas Cougot

L’avant-dernière journée de l’Hexagonal final pouvait être décisive, elle le fut. On connait désormais les quatre mondialistes sud-américains, l’Argentine étant plus que jamais proche du sacre.

Pérou 0 – 5 Brésil

S’il voulait conserver une chance de titre, le Brésil devait s’imposer face au Pérou qui lui, jouait ses derniers rêves de mondial néo-zélandais. Lorsque les deux formations rentraient aux vestiaires, on était loin d’imaginer ce qu’il allait se passer en seconde période. Peu d’occasions franches, une première période sérieuse des péruviens, pas grand-chose d’intéressant côté Canarinha, on s’imaginait alors que tout se jouerait sur un détail. Ce détail s’appelait Nathan. Voyant son équipe déjouer, Alexandre Gallo n’hésitait pas longtemps. Gerson sortait peu après la demi-heure de jeu pour laisser sa place à Nathan, Thalles entrait à la pause. Le changement décisif. Le petit 10 auriverde ouvrait le score dès le début de la seconde période avant, dix minutes plus tard, d’être à la baguette d’une offensive conclue par une frappe puissante de Thalles pour le 2-0. Le match était plié, le Pérou avait abdiqué. Thalles s’offrait un doublé, Malcom ridiculisait Prietto et ce qu’il restait de la défense bicolore et Leo Pereira scellait le score final. Le Brésil s’impose 5-0 et ce qui lui permettait alors de prendre provisoirement la tête de l’hexagonal.

 

Argentine 3 – 0 Paraguay

Elle s’était déclarée sans pression, elle a parfaitement répondu aux attentes placées en elle. Solide derrière avec un Batalla au niveau attendu et un Emanuel Mammana leader d’une défense à trois plutôt sereine, emmenée par un trio de milieux offensifs Martínez – Espinoza – Correa impressionnant et portée par un véritable buteur comme elle seul est capable d’en produire, l’Albiceleste de Grondona n’a fait qu’une bouchée d’un Paraguay qui l’avait piégée lors du premier tour. Un doublé de Gio Simeone qui s’offre le luxe de rater un penalty et, avec 9 buts, égale les records de Galetti et Neymar à deux but du record absolu de Rodallega, un but de l’excellent Rolón, l’Argentine s’impose 3-0 et reprend sa première place, scellant tout suspense dans l’hexagonal car qualifiant, avant qu’ils ne jouent Uruguay et Colombie pour la prochaine Coupe du Monde. Ne lui reste désormais qu’à prendre un point pour s’assurer une place aux prochains Jeux Olympiques et décrocher le titre.

 

Uruguay 0 – 0 Colombie

Opposés aux jeunes Cafeteros, les hommes de Coito devaient surtout ne pas perdre pour espérer s’offrir un match pour le titre. Mission accomplie. Face à une Colombie bien timide, sans doute crispée par la peur de perdre toute chance de titre et / ou de qualification aux Jeux Olympique, la Celeste a longtemps dominé, touché les montants, se heurtant à un excellent Álvaro Montero qui a tout repoussé, la Colombie se contentant de miettes et perdant Lucumi en fin de rencontre. 0-0 score final, l’Uruguay tient sa finale, la Colombie a perdu toute chance de conserver son titre mais peut encore doubler la Celeste dans la course à la qualification pour les prochains Jeux Olympiques. Il faudra pour cela s’imposer face au Brésil et prier pour que l’Argentine s’impose face à l’Uruguay.

 

Résultats

Classement

# Équipe J V N D Pts BP BC +/-
1 Argentine 5 4 1 0 13 10 2 8
2 Colombie 5 2 3 0 9 7 2 5
3 Uruguay 5 2 2 1 8 6 3 3
4 Brésil 5 2 1 2 7 7 5 2
5 Pérou 5 1 0 4 3 5 14 -9
6 Paraguay 5 0 1 4 1 1 10 -9

A propos de l'auteur
Nicolas Cougot
Author: Nicolas CougotWebsite: http://lucarne-opposee.fr
Créateur et animateur de Lucarne Opposée. A la recherche de piges. Portfolio et contact : http://nicolas.lucarne-opposee.fr/

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé