A+ A A-
  • Catégorie : mexique
  • Écrit par Nicolas

Mexique : superlider KO.

Mardi 29 novembre 2011

Tigres UANL

La série se poursuit. Une fois de plus le Superlider s'effondre d'entrée de Liguilla. Derrière, d'autres grands favoris tombent avec eux.

La plupart des championnats suivant une formule type play-offs vous le diront : au moment même où ceux-ci débutent, les certitudes acquises pendant la phase régulière volent en éclat. Vous l'avez vu hier avec la Corée du Sud, le Mexique aujourd'hui vous en apporte une nouvelle illustration. Battus à Querétaro la semaine passée, les Superlider de Chivas pensaient éviter la malédiction s'abattant sur la meilleure équipe de la saison et franchir ce premier tour de Liguilla. Pour cela, il ne leur fallait qu'un but. Un tout petit but.....qui jamais ne vînt. Chivas concède le résultat nul et vierge, les Gallos Blancos, qui découvrent la Liguilla, sont désormais qualifiés pour les demies.

Ils y retrouveront l'un des deux grands favoris : les Tigres. Vainqueur à l'aller, le club de Monterrey n'a jamais eu à forcer pour écarter Pachuca au retour. Victoire pliée dès la première période avec notamment un but exceptionnel signé Damián Álvarez, l'un des meilleurs joueurs de cet Apertura mexicain, et quart de finale tranquille pour les Tigres.

Autre demi-finaliste : les Guerreros de Santos Laguna. Revenu avec un bon nul de Chiapas, Santos s'impose chez lui, libéré par l'argentin Daniel Ludueña à vingt minutes de la fin du match.

En demie, Santos pensait retrouver le troisième favori de cette Liguilla : Cruz Azul.

Battue 2-1 à l'aller, la Maquina, deuxième meilleure équipe de la phase régulière, pensait pouvoir assurer à domicile. C'était sans compter sur le réveil des Monarcas emmenées par Sabah et Marquez Lugo qui tuent le match en 20 minutes. Manuel Vela ramènera la Maquina dans la partie mais le mal était fait : Morelia se qualifie pour les demies et retrouvera un Santos qui n'a plus inscrit le moindre but dans leurs oppositions directes depuis le 7-1 de mai 2010.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire trouvé