« Brasil decime que se siente…. »

Temps de lecture estimé : 8 minutes

decime

Si vous suivez la Coupe du Monde, vos oreilles ont forcément été touchées par ces quelques mots prononcés par des hinchas argentins. Histoire de bien vous préparer à la suite des évènements, petite explication sur cette chanson devenue hymne.

C’est l’histoire d’un air, d’une chanson créée par des fans qui s’est lentement disséminée dans les consciences collectives et envahie le pays pour devenir hymne national. A chaque sortie de la sélection Albiceleste, le même rythme, le même air : les hinchas argentins apostrophent l’hôte brésilien.

Les paroles sont simples, faciles à retenir. Si vous voulez devenir de bons hinchas, voici le texte à apprendre :

« Brasil, decime qué se siente (Brésil, ça te fait quoi)

tener en casa a tu papá (d’avoir papa à la maison)

Te juro, que aunque pasen los años (Je t’assure que malgré les années)

nunca nos vamos a olvidar (on n’a pas oublié)

Que el Diego te gambeteó (que Diego t’a humilié)

que Cani te vacunó (que Cani t’a vacciné)

que estás llorando desde Italia hasta hoy (que tu pleures depuis l’Italie jusqu’à aujourd’hui)

A Messi lo vas a ver (tu vas voir Messi)

la Copa nos va a traer (La Coupe est pour nous)

Maradona es más grande que Pelé (Maradona est plus grand que Pelé) »

Certains d’entre vous reconnaîtront l’air. D’autre non. Alors petite explication.

Créée à Boedo, virale en Argentine elle envahie le monde

Tout est donc parti des hinchas de San Lorenzo. Parmi les plus spectaculaires et les plus créatifs du pays, ils lancent en 2010 un nouveau chant reprenant l’air une ancienne chanson : Bad Moon Rising, œuvre de Creedance Clearwater Revival.

Il est question d’apocalypse, de fin du monde qui approche. De ce chant funeste, les hinchas du Ciclon en font un chant de joie. En Argentine, Bad Moon Rising devient « Vengo del barrio de Boedo » chant festif des hinchas du Matador.

Effet immédiat, l’air se propage. Plusieurs autres groupes le reprennent, il se diffuse à tout le pays. En 2013, l’effet viral quitte le foot au pays et s’attaque à la politique. Le chant devient l’un des hymnes de La Cámpora, mouvement politique créé par Máximo Kirschner, fils de l’ancien président Néstor Kirschner (et donc de l’actuelle présidente Cristina).

Chacun va désormais se l’approprier. Il se répand à une vitesse prodigieuse en Argentine et fini par gagner l’ensemble du pays avant de dépasser les frontières (voir le tableau ci-dessous).

Argentine

Club Nom du chant Lien
River Plate Señores yo soy del gallinero http://www.youtube.com/watch?v=E2kBEgHYp2I
Boca Juniors RiBer decime que se siente http://www.youtube.com/watch?v=C0ypzRpXtbc
Independiente Señores yo soy de independiente http://www.youtube.com/watch?v=kc1Rxhniink
Racing Rojo sabes cómo es la historia http://www.youtube.com/watch?v=EGBSaC0BevA
Quilmes Somos del barrio de floresta http://www.youtube.com/watch?v=1xon1dUL3u8
All Boys Vengo de un barrio cervecero http://www.youtube.com/watch?v=Kg6x5j8Zj5c
Belgrano Vengo del barrio Cordobazo http://www.youtube.com/watch?v=xOPeSg1jGFo
Argentinos Juniors Esta es la banda de argentinos http://www.youtube.com/watch?v=jDDiZz099d4
Lanús Esta es la banda del granate http://www.youtube.com/watch?v=0eJHhF0T57Y
Godoy Cruz Vengo tomando vino tinto http://www.youtube.com/watch?v=k-R1_5GRomg
Tigre Señores yo vengo de Victoria http://www.youtube.com/watch?v=-VrSF5lVqZ4
Arsenal Vengo del barrio del Viaducto http://www.youtube.com/watch?v=u4_XrSniqLA
Olimpo Vengo del barrio noroeste http://www.youtube.com/watch?v=lHqZVmc4jQs
Nueva Chicago Señores yo soy de matadero http://www.youtube.com/watch?v=SDAwyWvS4cg
Aldosivi Siempre venimos en caravana http://www.youtube.com/watch?v=lHqZVmc4jQs
Alvarado Vengo del barrio matadero http://www.youtube.com/watch?v=9QX7gVQRbpU
Douglas Haig Somos el pueblo fogonero http://www.youtube.com/watch?v=D2BFnkGsPLE
Patronato Negro esta es tu barra fuerte http://www.youtube.com/watch?v=lEkio9pgOi8
Banfield Taladro te sigo a todos lados http://www.youtube.com/watch?v=bx4bKbnMO9M
Talleres de Córdoba Quiero ver a los matadores http://www.youtube.com/watch?v=coLUY9B4sDs
Platense Vengo del barrio de saavedra http://www.youtube.com/watch?v=xjT2mJUEOxA
UAI Urquiza Señores de villa Lynch yo vengo http://www.youtube.com/watch?v=j7kysj9zlC4
Villa San Carlos Vengo del barrio Berisso http://www.youtube.com/watch?v=OEHlb43Yxj4
Temperley Vengo alentar al gasolero http://www.youtube.com/watch?v=zPokBDBEk8w
Tristán Suarez Vengo del barrio Tristán Suarez http://www.youtube.com/watch?v=fdv_ngBX6Fc
Estudiantes de Caseros Vengo del barrio de caseros http://www.youtube.com/watch?v=EXnUOVBvbuU
Talleres de Remedio de Escalada Vengo del barrio de escalada http://www.youtube.com/watch?v=DKapzU0v49U
Juventud Antoniana Yo vengo del barrio de la Lerma http://www.youtube.com/watch?v=rzXLMAj_BBE
Estudiantes de San Luis Vengo del barrio el coliseo http://www.youtube.com/watch?v=n9cfAv1eY44
San Martin de Tucumán Vengo del barrio ciudadela http://www.youtube.com/watch?v=-5mko_TE-a0
Chaco for Ever Vengo del barrio albinegro http://www.youtube.com/watch?v=7hQE4g1bauM
Club Deportivo Social Guaymallen Vengo del barrio del rodeo http://www.youtube.com/watch?v=W3CnpHmV-4U

Brésil

Club Nom du chant Lien
Grêmio Venho do bairro de Azenha http://www.youtube.com/watch?v=YVgTrCKKhx4
Criciúma Esporte Clube Somos do time carvoeiro http://www.youtube.com/watch?v=I4M85uoFxu0

Chili

Club Nom du chant Lien
U de Chile Vengo del barrio de ñuñoa http://www.youtube.com/watch?v=Tz6PBYhUfaM

Paraguay

Club Nom du chant Lien
Cerro Porteño Señores yo soy de barrio obrero http://www.youtube.com/watch?v=Ee9IlpgZswo

Mexique

Club Nom du chant Lien
América Vengo del barrio de cancheros http://www.youtube.com/watch?v=fnIn7geM7yo
Rayados Llevo un gran sentimiento http://www.youtube.com/watch?v=eF24MdzXqy0

Uruguay

Club Nom du chant Lien
Nacional Vengo del barrio la blanqueada http://www.youtube.com/watch?v=CF65D8jj0Fk
Danubio Vengo del barrio de la curva http://www.youtube.com/watch?v=m3av8rhgRTw

Venezuela

Club Nom du chant Lien
Carabobo Fútbol Club esta es la banda del granate http://www.youtube.com/watch?v=hcKo36E_7j0

Australie

Club Nom du chant Lien
Western Sydney Wanderers We’re from the streets of Western Sydney http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=GaCsMJ66QhA#t=19

Tunisie

Club Nom du chant Lien
Club Africain http://www.youtube.com/watch?v=e-G4t0TVhsA

A chaque fois, point commun, l’aspect festif de ce chant, sorte d’hymne à la joie. C’est donc tout naturellement qu’il va atteindre la sélection partie en mission mondiale. Reste à trouver les paroles qui ne manqueront pas de rassembler.

Quand D10S sert Cani.

Un bref rappel histoire. 24 juin 1990, Stadio Delle Alpi, Turin. A l’image d’une Coupe du Monde de laquelle le rêve semble envolé, le Brésil a renié ses préceptes de beau jeu pour lui préférer la froideur du calcul. Dunga, clé de voute du Brésil 90, l’a annoncé, le Joga Bonito, c’est terminé. Les glorieux prédécesseurs sont furieux. Tous prédisent qu’au premier adversaire coriace, le Brésil sautera. Nous sommes en huitième de finale et l’adversaire est l’Argentine. L’ennemi de toujours, tenant du titre et son dieu Diego à la baguette. Le match est dominé par les brésiliens mais ceux-ci ne marqueront jamais. Pire, une chevauchée du Dieu Diego, des défenseurs transformés en piquets de slalom, un caviar pour Caniggia. 80e minute, l’Argentine ouvre le score et ne sera plus rejointe. Pour certains le hold-up du siècle. Pour les brésiliens, une immense douleur.

Depuis près de 25 ans, ce match n’a pas quitté les mémoires brésiliennes. Outre l’élimination, il y a le contexte, l’adversaire et les polémiques qui s’en suivirent. Branco accuse les argentins de l’avoir intoxiqué avec de l’eau frelatée pendant le match. Diego et les siens l’avoueront 15 ans plus tard : il y avait des somnifères dans l’eau distribuée aux adversaires brésiliens ce 24 juin 1990. L’épisode ne sera jamais oublié. 24 ans que le Brésil attend sa revanche, 24 ans que les argentins en sourient.

L’occasion était trop belle en cette année de mondial brésilien que de venir rappeler ce moment chez sa victime d’alors. Car là est bien l’essentiel de ces paroles, rappeler aux brésiliens que personne n’a oublié la chevauchée du dieu argentin, l’exécution de Cani, que personne n’a oublié que depuis ce 24 juin 1990, le Brésil pleure un match que l’Argentine le célèbre. Le tout avant de conclure que cette année la Coupe est pour Messi et de terminer en apothéose par une ultime provocation : Maradona est plus grand que leur idole absolue, le Roi Pelé.

Imaginez alors qu’ils viennent retrouver leur cher ennemi en finale dimanche prochain. Le chant entendu au Mineirão pourrait alors raisonner bien plus fort au Maracanã.

18117 Total 4 Vues aujourd\\\\\\\'hui