Si la Hongrie et la Mongolie ont en commun les grands conquérants de ce monde (Attila le Hun et Genghis le Mongol partageant la même souche ethnique turcique), ils ont décidé de prolonger ce partenariat pour la victoire en polissant un jeune loup aux dents longues, Ganbold Ganbayar. Portrait.

banlomag

Depuis cinq ans, la Puskás Akadémia accueillait chaque année deux jeunes joueurs mongols dans le cadre d’un partenariat entre les fédérations hongroises et mongoles. La marche est cependant très haute pour des joueurs devant digérer un football, une culture et un environnement différent. Neuf joueurs ont donc plié bagage pour rentrer à la mère-patrie. Mais, l’un des joyaux d’Oulanbator a impressionné depuis 2016, au point de devenir le premier professionnel de son pays en Europe.

Né à Sükhbaatar le 3 septembre 2000, Ganbold a rapidement impressionné les observateurs locaux et internationaux. Ses performances avec les équipes de jeunes de la Mongolie lui ont valu des tests avec l’équipe anglaise de Barnet FC (en League Two à l’époque, le quatrième échelon anglais). Éblouissant lors des matchs amicaux disputés, il est malheureusement (ou heureusement) bloqué par l’administration anglaise et le fameux permis de travail. Il participe également à un camp d’entrainement de l’AC Milan en Mongolie, est courtisé par l’Académica de Coimbra au Portugal avant d’atterrir dans une autre Akadémia, celle fondée par le président hongrois Viktor Orbán dans son village natal de Felcsút et qui évolue en première division hongroise.

Après quatre ans à parfaire son intégration et à se frotter aux rugueuses défenses européennes, le garçon est prêt à faire le grand saut. Cantonné principalement à l’équipe réserve, il s’est entre autres révélé aux yeux des recruteurs lors d’une très belle performance contre le Bayern Munich lors de la Puskás Cup 2017. L’année suivante, il franchit un échelon en jouant pour l’équipe B, en troisième division. Fort de douze buts en quarante-et-un matchs, il se voit enfin offrir la chance de devenir professionnel en signant au Aqvital Csákvár, en deuxième division. En entrant en jeu lors de la première journée contre Gyirmót (défaite 0-3), il est ainsi devenu le premier joueur mongol à jouer en Europe. À 20 ans, il a tout le temps de devenir une superstar et de mettre les Loups bleus sur le devant de la scène.