Une avant-dernière journée marquée par la rencontre entre l’Alianza Lima et le Sporting Cristal, les deux clubs qualifiés pour la finale nationale, pour une répétition sans pression avant de se retrouver dans un mois. Derrière les deux premiers, la bataille fait rage pour se disputer les dernières places continentales ainsi que le maintien dans l’élite.

bandeaubielsa

Le point sur le Clausura

Comme évoqué en introduction, le choc du week-end a enfin eu lieu entre les deux meilleures équipes de la saison, l’Alianza Lima et le Sporting Cristal. Cependant, les deux clubs étant déjà qualifiés à la finale, ce choc a perdu un peu de sa saveur et de son intérêt. À ce petit jeu, c’est le Sporting Cristal qui a bombé le torse face à son future challenger. En à peine vingt minutes, les hommes de Roberto Mosquera ont étalé tout leur football et ont donné le tournis aux Aliancistas de par leurs mouvements, leurs combinaisons et leurs attaques placées. Marcos Riquelme ouvrait le score sur un centre d’Irven Ávila avant que ce dernier envoie un boulet de canon de son pied droit pour le 2-0. Une première mi-temps de haute volée du Sporting Cristal qui a délivré une leçon de football. L’Alianza Lima a changé d’attitude en seconde période en se montrant plus entreprenante avec le ballon pour moins le laisser à son adversaire. Un changement payant puisqu’Hernán Barcos a réduit l’écart au retour des vestiaire. Même si le match semblait plus équilibré, le Sporting Cristal a cette faculté de s’adapter à son adversaire au cours du match et lorsque Hernán Barcos pensait avoir l’égalisation au bout du pied, c’est Marcos Riquelme qui crucifie les Blanquiazules à dix minutes de la fin sur une passe décisive de Percy Liza. Les Celestes ont sorti le grand jeu pour ce match pourtant sans enjeu comme pour signifier à leur adversaire qui est le véritable patron et le champion en titre du pays. C’est aussi un match qui va servir à l’Alianza pour combler ses lacunes dans différents domaines notamment apprendre à couper les transitions de son adversaire. La vérité d’un match n’est jamais la vérité absolue sur le suivant et encore moins lorsqu’il s’agit d’une finale qui se jouera sur deux matchs.

Le Guerrero de la semaine : Irven Ávila (Sporting Cristal)

Une passe décisive et un but pour faire tomber le champion du Clausura. Rien que ça pour le natif de Huanuco qui avait déjà brillé avec le Sporting Cristal entre 2012 et 2017 glanant au passage trois titres de champion du Pérou et un titre de meilleur buteur en 2017. Des performances qui lui permettent alors de s’envoler pour l’Équateur puis le Mexique avant finalement de revenir au pays après ces expériences peu concluantes. Il retrouve son club de cœur début 2021 pour une nouvelle aventure avec l’occasion de remporter un nouveau titre. Ávila reste une pièce maitresse du système Mosquera qui aime l’utiliser sur les côtés pour assister l’attaquant de pointe.

Prochains matchs

Un œil sur le classement cumulé (Apertura + Clausura) pour comprendre les enjeux de cette dernière journée. L’Alianza Lima et le Sporting Cristal sont déjà qualifiés pour la finale nationale et donc les deux places de groupe de Libertadores quoi qu’il arrive. Universitario (phase 2) et Vallejo (phase 1) sont pour l’instant les détenteurs des deux dernières places pour les premiers tours de qualification en Libertadores. Universitario reçoit Melgar pour ce qui sera le choc de cette ultime journée puisque le club d’Arequipa est à trois point des Liméniens et peuvent donc encore se qualifier, c’est le seul club qui peut encore se battre pour une place en Libertadores. Derrière, Cienciano est déjà qualifié en Sudamericana quoi qu’il arrive et retrouvera une compétition spéciale pour le club de Cusco qui l’a remporté en 2003. Sport Boys devra faire au moins match nul contre Sporting Cristal pour valider sa place en Sudamericana tandis qu’Ayacucho devra se défaire de l’Alianza Universidad en position de relégable. Cusco FC, lanterne rouge du classement et pour l’instant relégué aura besoin d’une victoire contre Huancayo et une série de miracles pour se maintenir même si tout est encore possible.

Résultats

perj16r

Classement

perj16c

Péruviens dans le monde

Rodrigo Vilca a inscrit ce week-end a débloqué son compteur but en League One sous les couleurs de Doncaster Rovers. Le joueur prêté par Newcastle United a inscrit le but de la victoire face à Cheltenham. Un but salué sur les réseaux sociaux par les Magpies qui suivent attentivement sa jeune promesse péruvienne. Notre Italien préféré, Gianluca Lapadula, continue de briller en Serie B avec un but et deux passes décisives lors de la victoire de Benevento contre Cosenza Calcio (3-0). Du côté des blessés, l’horizon s’éclaircie, Luis Advíncula devrait retrouver les terrains dans une dizaine de jours avec Boca Juniors, Renato Tapia est apte à jouer le prochain match avec le Celta selon son entraineur Chacho Coudet pendant que Pedro Aquino lui aussi blessé fera le voyage avec l’América dans l’espoir de disputer la finale de la CONCAChampions ce vendredi contre Monterrey. On espère aussi tout ce beau monde être apte pour les prochains matchs du Pérou les 11 et 17 novembre prochains.