. . .

31 Mai 1953, le jour où l'Uruguay se vengea du créateur

31 Mai 1953, le jour où l'Uruguay se vengea du créateur

Pour bon nombre d’Européens, l’année foot 1953 est marquée par la démonstration hongroise à Wembley, l’apogée du Onze d’Or. Mais cette même année n’est pas sans importance en Uruguay. Elle reste celle de la revanche sur le créateur.

Read more

Culture foot

31 Mai 1953, le jour où l'Uruguay se vengea du créateur

31 Mai 1953, le jour où l'Uruguay se vengea du créateur

Pour bon nombre d’Européens, l’année foot 1953 est marquée par la démonstration hongroise à Wembley, l’apogée du Onze d’Or. Mais cette même année n’est pas sans importance en Uruguay. Elle reste celle de la revanche sur le créateur.

Amérique du Sud

Copa América Centenario : 1916, les origines

Copa América Centenario : 1916, les origines

Juillet 1916, quatre équipes viennent célébrer le centenaire de la déclaration d’indépendance argentine. Au terme d’un tournoi qui fourmille d’anecdotes, l’Uruguay décroche la première Copa América.

Amérique du Nord

Mexique – Clausura 2016 : Pachuca champion au bout de la folie

Mexique – Clausura 2016 : Pachuca champion au bout de la folie

Fort de son but d’avance, Pachuca se rendait à Monterrey et se préparait à souffrir face au superlider. Mais de la souffrance nait souvent la plus belle des victoires.

Afrique

Hamdi Nagguez, l’appel de la Ligue 1

Hamdi Nagguez, l’appel de la Ligue 1

L’atypique latéral droit de l’Etoile du Sahel suscite les convoitises en Ligue 1 après une année 2015 où il a crevé l’écran. Rumeurs ou approches concrètes, plusieurs clubs ont été cités comme destinations potentielles pour l’international tunisien : l’OM, Monaco, Toulouse et Bordeaux seraient intéressés. Ce grand échalas plus vif qu’on ne le pense et centreur hors pair a toutes les qualités pour s’imposer en France, voici quelques arguments pour défendre sa cause, à travers l’analyse de son jeu.

Asie

Japon – J-league 2016 : Kawasaki toujours en tête, Omiya en surprise

Japon – J-league 2016 : Kawasaki toujours en tête, Omiya en surprise

A trois matchs de la fin de la première phase, Kawasaki est toujours en tête du classement mais Urawa peut passer devant avec ses deux matchs en retard. Ça va mieux pour le SanFrecce Hiroshima mais pas pour le FC Tokyo. Le point après quatorze journées.