Dans le match aller de la finale du championnat mexicain, les Pumas d’UNAM ont fait chuter le grand favori Pachuca. Retour sur ce match.

5 titres chacun. Avant le déroulement de la finale du championnat mexicain, les Pumas d’UNAM et Pachuca figurent ensemble au palmarès des champions mexicains, loin derrière Guadalajara. Au terme d’une saison bien maîtrisée, Pachuca, club doyen du championnat, a terminé au premier rang et faisait naturellement figure de favori pour cette finale. D’autant que le club universitaire de la ville de Mexico, 4e du championnat, aura du batailler ferme à chaque matchs pour atteindre la finale. Contre les Tecos en quart comme contre Puebla, les Pumas d’UNAM ont arraché leur qualification dans les ultimes minutes du match. Pachuca, de son côté, a connu un premier tour tranquille devant Chiapas avant de souffrir quelque peu face à Ciudad Juárez.

La finale aller, sur le terrain des pumas, débute sous des trombes d’eau. Pourtant les 62 000 spectateurs amassés dans le stade vont assister à un beau match de leur équipe. Ce sont les Tuzos de Pachuca qui se procurent la première opportunité d’entrée de match, par Ulises Mendivil dont la tête est miraculeusement repoussée par Sergio Bernal. Les Pumas répondent rapidement par une frappe d’Ismael Iñiguez qui vient terminer sur le poteau des Tuzos. Pachuca contrôle le ballon mais ce sont bien les Pumas qui sont plus efficace dans l’utilisation de celui-ci. En guise de récompense, à la 20e minute, Juan Francisco Palencia récupère un ballon perdu par la défense de Pachuca et lance le contre. Il sert David Toledo dont la frappe puissante repoussée par Calero revient dans les pieds de Dante López. Ce dernier n’en demandait pas tant et ouvre le score pour les Pumas. Le score n’évolue plus jusqu’à la mi-temps.

En seconde période, Pachuca n’a plus le choix et s’expose aux contres des Pumas, bien aidés il est vrai par la fébrilité de la défense des Tuzos. Cependant, ni Ismael Iñiguez, ni Dante López, décidément les hommes les plus dangereux côté Pumas, ne parvenait à donner un avantage plus confortable à leur équipe. Côté Pachuca, Damián Álvarez ou Christian Giménez (à ne pas confondre avec son homonyme ex-OM) se démenaient sans pour autant parvenir à tromper Sergio Bernal. Calero repoussait une ultime tentative d’Ismael Iñiguez dans les dernières minutes du match, prévenant ainsi son équipe d’avoir à remonter un handicap plus important.

Victoire 1-0 des Pumas qui pourront donc se contenter d’un match nul dimanche pour le match retour.

Feuille de match :

UNAM 1 – 0 Pachuca.
Finale aller du championnat de clôture mexicain.
28/05/09
But : Dante López (20’)
Arbitre : Francisco Chacón Gutiérrez
Avertissements : David Toledo (30’) pour UNAM, Paul Aguilar (83’) pour Pachuca.

Pumas de la UNAM: Sergio Bernal, Efraín Juárez, Marco Antonio Palacios, Darío Verón, Efraín Velarde, Israel Castro, Jehu Chiapas, David Toledo (Leandro Augusto 71’), Ismael Íñiguez (Pablo Barrera 87’), Dante López, Juan Francisco Palencia (Martín Bravo 82’).Entraîneur : Ricardo Ferretti.

Pachuca: Miguel Calero, Marco Iván Pérez, Gerardo Rodríguez, Paul Aguilar, Javier Muñoz Mustafá; Jaime Correa, Damián Álvarez (Juan Carlos Rojas 76’), Francisco Torres, José María Cárdenas (Luis Montes 46’), Ulises Mendívil (Édgar Benítez 58’), Christian Giménez. Entraîneur : Enrique Meza.

La vidéo est ici.