Jeudi 26 août 2010

Javier Orozco

Trois nouveaux matchs de Ligue des Champions de la CONCACAF la nuit dernière. S’il était un match attendu parmi les trois affiches, c’était bien le match Cruz Azul – Real Salt Lake. Il a tenu toutes ses promesses.

Scénario hallucinant entre le traditionnel malchanceux de l’épreuve et le champion MLS en titre. Mené d’entrée de jeu, Salt Lake a, dans un premier temps totalement inversé la tendance au point de mener 3-1 à un quart d’heure du terme. C’est alors que les américains ont fait la connaissance de Javier Orozco. Déjà auteur du premier but du match, le mexicain en ajoute trois de plus en 13 minutes et surtout deux dans les deux dernières minutes. Salt Lake est alors mené 4-3 mais égalise immédiatement. Match nul croit-on. Sauf que dans la foulée c’est Christian « El Chaco » Gimenez offre le but d’une victoire exceptionnelle à Cruz Azul (5-4). Neuf buts, un déluge d’occasion, des trombes d’eau et un terrain aux limites du praticable : s’il fallait chercher un match de légende, Cruz Azul – Real Salt Lake est celui-ci. Le groupe A compte désormais quatre équipes avec 3 points.

 

{youtube}aQBgVUHwN9E{/youtube}

 

Et si les Puerto Rico Islanders étaient l’équipe sensation de la compétition ? Après avoir sorti les Galaxy, les portoricains n’ont fait qu’une bouchée des salvadoriens de FAS. Une victoire 4-1 réglée en une mi-temps qui offre la première place provisoire aux Isleños.

 

{youtube}IrNL2tQfMqg{/youtube}

 

Enfin, dans le groupe C, l’apprentissage semble difficile pour les Sounders. Battus en ouverture devant Marathón, Seattle est défait chez lui par les solides Rayados de Monterrey, désormais leader avant le choc Saprissa - Marathón. Pour Seattle, il ne reste plus d’autre choix que de s’imposer lors du prochain match.

 

{youtube}CW9PLhzas6U{/youtube}