Mercredi 25 août 2010

Santos Laguna

Les deux premiers matchs de la semaine, marquant la seconde journée de la phase de poule o nt ouvert sur une polémique de taille. Résumé des deux rencontres.

L’une des affiches de la semaine opposait Santos Laguna, actuellement irrésistible au Mexique, à Columbus, intouchable en MLS pour ce qui devait constituer l’un des sommets des oppositions Mexique – USA de cette phase de poule. Si le match fut passionnant, il a surtout ouvert sur une polémique de taille. On joue la 22e minute lorsqu’Emilio Renteria revient sur la pelouse, autorisé par le corps arbitral à reprendre après avoir reçu un coup de coude (non sanctionné) ayant entrainé saignement. Renteria reçoit le ballon et délivre un centre parfait qu’Andy Iro converti en but. C’est alors que suite aux protestations du banc des Guerreros, le quatrième arbitre, mexicain, signale que Renteria n’a pas de numéro sur son nouveau maillot. Le but est dès lors annulé et Renteria reçoit un carton jaune. Scène surréaliste d’un arbitrage qui autorise le joueur à pénétrer sur la pelouse pour ensuite le sanctionner. Au final, Columbus s’inclinera dans les arrêts de jeu face à la persévérance de Santos Laguna qui aura dominé toute la seconde période. Mais la mauvaise publicité faite par cette décision risque de causer encore du tort à une compétition qui mérite mieux.

 

{youtube}WU3ZVkkJjLw{/youtube}

 

Cette nuit du 24 août n’était clairement pas celle des équipes américaines. Car dans l’autre rencontre, comptant pour le groupe A, Toronto a manqué l’occasion de faire le break en s’inclinant au Panama sur le terrain d’Árabe Unido. Le seul but du match est l’œuvre de Fidel Caesar peu avant la pause et permet aux panaméens de se relancer dans la course à la qualification.

 

{youtube}SeybdAtvBDI{/youtube}