Mardi 03 août 2010

Santos Laguna

Pendant que Sébastien Le Toux poursuit son infernale cadence en MLS, la seconde journée mexicaine a vu Santos Laguna continuer de s’affirmer comme une valeur sûre du championnat et l’étonnant promu costaricain confirmer son bon début de championnat.

Si les New York Red Bulls poursuivent leur impressionnant marché en recrutant Rafael Marquez quelques jours après Thierry Henry donnant l’impression à ses détracteurs d'offrir un remake du défunt Cosmos, la star du moment en MLS reste Sébastien Le Toux. Auteur de son huitième but de la saison, le français de Philadelphie continue de porter à bout de bras sa franchise. Le voila désormais troisième meilleur buteur de la ligue nord-américaine. Le week-end US aura été celui de la chute des leaders. Columbus est balayé par Chivas (qui semble enfin se réveiller), Los Angeles s’incline chez lui devant les Fire en encaissant 3 buts en 20 minutes. Pour le Crew, la chute est sans conséquence puisque ni New York (malgré deux passes décisives de Thierry Henry) ni Toronto ne se sont imposés. Pour les Galaxy, la défaite permet à Salt Lake de revenir à six points (avec un match de retard).

Résultats et classement sont disponibles ici. Les vidéos sont ici.

Plus au Sud, la seconde journée mexicaine a vu Santos Laguna asseoir son statu de prétendant au titre. Après une finale perdue in extremis lors du Bicentenario, les Guerreros atomisent les Pumas (4-0) et sont la seule équipe du groupe 1 avec deux victoires en deux rencontres. Autre sans faute pour Cruz Azul et Querétaro dans le groupe 3 alors que le champion sortant Toluca prend son premier point de la saison grâce à un but tardif signé Diego Novaretti. A noter le premier succès de la saison pour les Rayados et d’América alors que Tecos, Atlas et Atlante perdent leur seconde rencontre consécutive.

Les vidéos sont à consulter ici.

On termine par le Costa Rica où les Brujas poursuivent leur mauvais début de saison. Accrochés en ligue des champions, battus lors de la première journée, les hommes de Mauricio Wright s’inclinent lourdement sur la pelouse de Puntarenas (5-2) alors que devant les promus cartonnent. Limón s’impose sur le terrain d’UCR et Barrio México est la seule équipe à réaliser le sans-faute (en attendant le résultat des déplacements d’Alajuelense et San Carlos ce soir) en s’imposant Herediano.

 

{youtube}a1EmlEY_Eec{/youtube}