Vendredi 30 juillet 2010

Leandre Griffit

De nombreuses ligues vont rejoindre le contingent américain dans les jours qui viennent. Ainsi, pour plus de lisibilité, la lucarne américaine se divise désormais en nord et sud. Au programme de cette lucarne nord-américaine, la MLS retrouve cette semaine ses homologues mexicaine et costaricaine.

Avec l’arrivée de plusieurs ligues nord et sud-américaines dans les jours (semaines) à venir, il était préférable de couper nos lucarnes américaines en deux : la division permettant une meilleure lisibilité. C’est ainsi que débute cette semaine notre première lucarne nord-américaine qui célèbre le grand retour des championnats mexicains et costaricains aux côtés de la MLS.

Le championnat mexicain débutait donc avec plusieurs équipes ayant subies de plein fouet les conséquences des performances de la sélection nationale en Coupe du Monde. Ainsi peut-on citer les Pumas qui perdaient Barrera et Juárez dans les semaines qui suivirent le mondial africain, exemple de la fuite des jeunes talents mexicains. Mais quelques clubs réalisaient cependant de jolis coups comme Monterrey qui accueillait Humberto Suazo ou encore Necaxa qui attirait Darío Gandín, désormais ancien attaquant d’Independiente. Ces deux joueurs s’illustraient le week-end dernier en offrant le point du match nul à leur club. Peu d’enseignements à tirer d’une première journée si ce n’est la belle victoire des Pumas devant le champion sortant Toluca ou encore la démonstration de Santos Laguna sur la pelouse du CF Atlante de Santiago Solari (4-1).

Les vidéos sont à consulter ici.

Autre championnat à reprendre la semaine dernière, le Costa Rica qui a vu San Carlos prendre sa revanche sur Saprissa quelques semaines après la finale perdue grâce à une erreur monumentale du portier du Monstruo (voir la vidéo qui suit). Le championnat a débuté dans un contexte de controverse qui a vu Liberia Mia, dixième du dernier tournoi, céder sa place en première division à Barrio México (pour des histoires de conformité du stade). Promu en première division, Barrio México en a profité pour célébrer l’évènement par une victoire sur la pelouse de Brujas, champion 2009. L’autre promu, Limón s’est quant à lui incliné chez lui devant Santos de Guápiles (0-1).

 

{youtube}Z_r2ypdycRA{/youtube}

 

On termine donc notre tour nord-américain par la MLS qui voit Columbus prendre le large dans la conférence Est alors que Los Angeles et Salt Lake marquent le pas à l’Ouest. Vainqueurs faciles de Houston (avec une bévue monumentale du gardien de Houston, Tally Hall, que vous avez sans doute vue sur le blog), le Crew a parfaitement accueilli un nouveau français en MLS, Léandre Griffit, auteur du troisième but, son premier en MLS lui qui fêtait ses grands début dans ce championnat et n'était sur la pelouse que depuis à peine plus de 2 minutes. Columbus compte désormais huit points d’avance sur les Red Bulls, onze sur Toronto, accroché chez lui par Dallas. A l’Ouest, Los Angeles, malgré son duo magique Buddle – Donovan, est accroché par San José, Salt Lake par Chivas : la bonne opération est donc pour les Sounders qui s’imposent devant Colorado et reviennent progressivement vers la tête du classement de la conférence. A suivre ce week-end, un passionnant San José – Seattle.

Résultats et classement sont à consulter ici. Les vidéos sont disponibles ici.