Sauf cataclysme, la finale de la CONCAChampions 2019 devrait être celle annoncée : un Clásico Regiomontano. Car au lendemain de la large victoire de Tigres dans la demi-finale 100% Liga MX, le rival de la ville, les Rayados, ont totalement fait exploser le dernier représentant de la MLS.

banlomag

Convaincant jusqu’ici, arrivant à Monterrey fort d’un succès 7-1 en championnat, le Sporting Kansas se présentait au géant d’acier avec une forte dose de confiance et surtout bien des certitudes. De quoi alors nous offrir une réelle opposition à des Rayados annoncés favoris. De quoi aussi nourrir les espoirs des suiveurs de la MLS, nombreux étant les articles de ces derniers jours se demandant si le SKC n’allait pas être l’élu, celui qui allait enfin mettre fin à la domination sans partage du voisin du Sud.

L’espoir a duré six minutes. Le temps pour Funes Mori de lancer Dorlan Pabón qui s’en allait ajuster Melia et calmer les envies de pressing haut des visiteurs. Six minutes plus tard, Aviles Hurtado profitait d’un ballon repoussé par Melia pour inscrire le 2-0, le premier quart d’heure se terminait à peine que le match semblait plié. Car les Rayados contrôlaient tranquillement, n’étaient absolument jamais inquiétés et ne cherchaient pas véritablement à accélérer. Ils allaient le faire par à-coups au retour des vestiaires et alors le SKC allait vivre un cauchemar. Gallardo inscrivait le troisième d’entrée de second acte, Nico Sánchez le quatrième sur penalty avant que Pabón ne termine la leçon par un doublé. Les Rayados s’imposent ainsi 5-0 sans jamais avoir donné véritablement l’impression de forcer leur talent, le coup est terrible pour le SKC, plus que jamais se profile ce que le Mexique attendait, une finale Tigres – Rayados.

Résumé