Ce week-end, le clásico regio entre Tigres et Rayados a lieu alors que les deux équipes occupent les premières places du championnat. Un test afin de savoir laquelle des deux équipes domine réellement le championnat, à deux mois du début des play-offs.

bandeauprimeira

C’est la rivalité la plus attendue de ces dernières années, celle qui remplit le plus les stades du Mexique : le clásico regio entre les Rayados de Monterrey et les Tigres se tient ce samedi (dans la nuit de samedi à dimanche à 2h05 heure française) au milieu d’une soirée au cours de laquelle six rencontres ont lieu. Dans ce clásico regio, c’est la place de leader qui est en jeu. Vu les dernières prestations, difficile de dire laquelle des deux équipes sortira vainqueur ; les Rayados restent n’ont pas perdu depuis la première journée, après un tournoi moribond, Victor Manuel Vucetich semble avoir trouvé la formule, grâce à une attaque revigorée – la meilleure du tournoi avec vingt buts – par l’arrivée de Rodrigo Aguirre et la belle forme du Mexicain Arturo González, qui lorgne une place avec la sélection mexicaine. En face de la meilleure attaque de Liga MX, c’est la meilleure défense qui se présente, avec seulement six buts encaissés. Si le secteur défensif semble équilibré, avec une défense à trois où le taulier Guido Pizarro est entouré du Chilien Igor Lichnovsky et de Diego Reyes. Mais le mal des Tigres reste la discipline : avec six cartons rouges en sept matchs disputés, les hommes de Miguel Herrera se compliquent la tâche tout seul et le roc au milieu, Rafael Carioca, est suspendu pour ce clásico. Avec un Florian Thauvin encore blessé pour au moins un mois, ce serait une bonne idée qu’André-Pierre Gignac retrouve le chemin des filets, lui qui a inscrit quatre buts, mais qui n’a pas marqué depuis quasiment un mois. Le rythme endiablé, avec des matchs quasiment tous les trois jours et qui mèneront à une phase de play-offs anticipée en raison de la Coupe du Monde y est peut-être pour quelque chose. C’est d’ailleurs probablement l’effectif le plus étoffé qui parviendra à bout de cet Apertura 2022. Léger avantage pour Monterrey, donc, qui joue à domicile.

Dans la foulée du clásico regio, l’América reçoit Cruz Azul (à 4h05 dans la nuit de samedi à dimanche donc), dans un clásico joven aux allures de duels d’outsiders. Les Águilas semblent s’être réveillés avec notamment deux victoires sur le même score (3-0) à Pachuca et au CU lors du clásico capitalino avec, dans les deux matchs, deux hommes décisifs nommés Diego Valdés et Cabecita Rodríguez. L’América est désormais au pied du top 4, à un point d’un surprenant Tijuana. Une place qui n’est pour l’instant pas un espoir pour Cruz Azul, englué en queue de classement aux côtés des Chivas et de Querétaro, les deux seules équipes à présenter un bilan pire que les Cementeros de Diego Aguirre. Cruz Azul reste sur trois défaites de rang et aborde ce clásico joven avec l’étiquette de pire défense du tournoi.

Aux avant-postes de cette Liga MX, il n’y a pas que les clubs de Monterrey. Au sommet de tableau, une autre équipe accapare les projecteurs : Toluca. Deuxième meilleure attaque du pays grâce au jeu offensif de son coach, Ignacio Ambriz, les Chorizeros sont leaders, car Tigres et Rayados ont encore des matchs en retard. Mais le mercato entrevu en juin confirme ce que tout le monde pense : Toluca est un véritable outsider et possède, pour le moment, le meilleur joueur du tournoi en la personne de Leonardo Fernández. Buteur, passeur, le petit numéro 10 dont les Tigres n’ont jamais voulu, s'entend à merveille avec Jean Meneses, meilleur buteur actuel du club. Nacho Ambriz est un habitué de la Liguilla et Toluca sera l’épouvantail dans cette course folle au titre de l’Apertura 2022. Après le nul concédé en milieu de semaine face aux Rayados, les Diablos Rojos seront ce week-end à San Luis, pour affronter des Rojiblancos installés en milieu de tableau, et pourraient donc profiter du clásico regio pour prendre un peu plus le large.

Les buts de la J8

Classement

mxj9

Photo : Agustin Cuevas/Getty Images