Mercredi 08 septembre 2010

Santa Fé

Entre les promus uruguayens qui restent aux premières places, les promus brésiliens qui se placent, les étonnants Arsenal de Sarandi et Santa Fé qui mènent respectivement les championnats argentins et colombiens, on pourrait se demander si le football sud-américain n’avait pas la tête à l’envers. Pourtant, les historiques sont bien présents.

En Colombie, le beau début de saison de Santa Fé se poursuit. Battus lors de la précédente journée, les hommes de German Gonzalez ne laissent pas de place au doute et s’imposent sur le terrain du Deportes Tolima, dernier vainqueur la phase régulière (2-1). Los Cardenales conservent leur fauteuil de leader talonnés par l’Atlético Huila (vainqueur sur le fil sur le terrain de Millonarios) et le Deportes Quindio qui a remporté l’affiche de la huitième journée l’opposant au Cúcuta Deportivo (1-0). A noter la victoire spectaculaire du Deportivo Cali face à Once Caldas (5-3) ou le match s’est résumé à un duel de buteur opposant Fernando Uribe au génial meneur de jeu argentin venu de Tigre, Martín Morel, que les plus anciens lecteurs de Lucarne Opposée avaient sans doute découvert fin 2008 lors du duel à trois entre Boca – San Lorenzo et Tigre.

L’ensemble des buts :

{youtube}gTigW4G8ULs{/youtube}

Au Brésil, Fluminense, malgré l’arrivée médiatique de Deco, subit un véritable coup d’arrêt. Une défaite à Guarani (2-1) qui ponctue ainsi le troisième match sans succès du Flu. Conséquence au classement, les Corinthians se rapprochent après avoir étrillé Goiás (5-1) et pourraient prendre la première place à la faveur du match en retard qu’ils ont à disputer face à Vasco. Derrière le duo, Santos mène un groupe de quatre équipes à 31 points : Botafogo, accroché chez lui par Grêmio, l’Internacional, qui n’a fait qu’une bouchée du Grêmio Prudente (2-0) et Cruzeiro, auteur de la remontée du week-end. Menés 2-0 par le Verdão à 30 minutes de la fin de la rencontre, Cruzeiro est parvenu à remporter le match (3-2), enfonçant encore plus un Palmeiras pour qui l’effet Scolari tarde à se faire sentir. Autre équipe à la dérive, le champion sortant Flamengo est accroché par Santos et n’a plus remporté la moindre rencontre depuis 5 matchs. Il s’agira désormais d’enrayer cette spirale qui conduit le Mengão dans la lutte pour le maintien.

Résultats et classement sont à consulter ici. Les vidéos sont disponibles ici.

Il ne reste plus qu’une seule équipe invaincue en Argentine : San Lorenzo. El Ciclón frappe fort en s’imposant à Boca et revient sur le duo de tête Arsenal - Vélez. Les coéquipiers de Santiago Silva remportent l’affiche de la cinquième journée devant River alors qu’Arsenal s’offre le champion sortant Argentinos actuellement dans les profondeurs du classement. Aucun écart ne s’est creusé ce week-end et sept équipes se tiennent en trois points dans un championnat emmené par l’étonnant Arsenal de Sarandi. El Arse dont le seul fait d’arme est une Copa Sudamericana gagnée en 2007 et qui, ces dernières saisons nous avait habitué à jouer en seconde partie de tableau enchaine un quatrième succès consécutif qui lui offre les lumières médiatiques. La sixième journée promet d’être explosive avec les duels croisés de quatre des cinq leaders : River accueille Arsenal alors que San Lorenzo reçoit Vélez.

Résultats et classement sont à consulter ici.

Les buts de la 5e journée :

{youtube}Fa0XCzcSXFE{/youtube}

Au terme de la troisième journée de championnat, Danubio prend les commandes de la Primera division uruguayenne. Pour cela, les coéquipiers d’Álvaro Recoba se sont imposés sur le terrain du promu  Miramar Misiones (2-1), profitant ainsi du résultat nul d’El Tanque devant le Nacional. Cette première place reste encore en suspens, Peñarol venant tout juste de débuter sa saison par un résultat nul concédé dans les arrêts de jeu sur la pelouse de Fénix (2-2). A noter enfin la spectaculaire victoire d’un autre étonnant promu, Bella Vista, qui s’impose dans les arrêts de jeu également devant Rampla Juniors (3-2).

Les buts de la 3e journée.

{youtube}aO1V8I2arwU{/youtube}

On termine notre tour d’Amérique Latine par la mise à jour du championnat chilien qui, sans surprise, a vu l’Universidad de Chile s’imposer à Cobresal et ainsi prendre la tête du championnat.

{youtube}6DfYSPx1VOg{/youtube}