La 11e journée du tournoi de clôture était principalement marquée par le choc au sommet entre Colon et Velez. Au terme d’un match hallucinant de suspens, El Fortin s’impose et creuse l’écart sur ses poursuivants. Loin de tout cela, Boca, San Lorenzo et Tigre, les trois derniers finalistes du tournoi d’ouverture, continuent leur chemin de croix.

On attendait beaucoup de ce choc entre les deux leaders du championnat Colón et Velez, on a été servi. Une mi-temps par équipe et un match au suspens haletant. En regagnant les vestiaires avec 2 buts d’avance, Colón était en train de marquer le championnat de son empreinte et de faire chuter la seule équipe encore invaincue. Mais le football n’a aucune vérité absolue : revenus totalement métamorphosés, les joueurs de Ricardo Gareca vont livrer une deuxième mi-temps exceptionnelle et s’imposer au final sur le score de 4 buts à 2. Colón est désormais à 4 points de Velez et perd sa seconde place au profit de Lanús, difficile vainqueur de Godoy Cruz (1-0).

Derrière ses trois équipes, on attendait une reprise en main de River après son naufrage en Copa Libertadores. Les Millonarios ont peiné mais s’en sorte devant le 18e du championnat, le Gimnasia Jujuy. Ce succès permet à River de conserver sa 5e place à égalité de point avec Huracan, vainqueur de Tigre à la dérive.

A l’image des joueurs de Diego Cagna, actuellement avant dernier du championnat, le sort réservé aux  trois derniers finalistes du tournoi d’ouverture semble le même. Boca battu par le Rosario Central en pleine lutte pour le maintien et San Lorenzo, repris sur le fil par le Racing qui ne perd plus depuis 5 matchs, pointent actuellement à de peu reluisantes 15e et 17e places.

Enfin, dans cette lutte serrée pour la relégation (je vous rappelle que celle-ci se joue sur le classement des 3 dernières années), la lutte entre San Martín de Tucumán et Gimnasia La Plata promet d’être intense. Une victoire sépare les deux équipes dans cette lutte pour une place en barrage de relégation. La venue de Velez la semaine prochaine ne rassure pas forcément les joueurs de San Martín.

Au classement des buteurs

 1-  José Sand   (Lanús) 8 buts
 2-  Hernán Rodrigo López  (Velez) 8 buts
 3-  Luciano F. Leguizamón  (Arsenal) 6 buts
 4-  Daniel G. Montenegro  (Independiente) 6 buts
 5-  Santiago Silva  (Banfield)

 5 buts


Comme d’habitude, les résultats sont consultables ici et l’ensemble des buts en vidéos est ici.

Rendez vous la semaine prochaine.