Le Sporting Cristal laisse la voie libre à l’Alianza Lima. Universitario s’accroche pour une place continentale. Le sprint final est lancé sur tous les tableaux.

bandeaubielsa

Le point sur le Clausura

On savait cette journée compliquée pour les clubs qui ont perdu certains cadres partis rejoindre leur sélection. C’est le Sporting Cristal, amputé de Jhilmar Lora et de Christofer Gonzáles, qui en est ressorti comme le grand perdant en s’inclinant face à Cienciano. Le club de Cusco comptait aussi sur deux absences majeures avec Abdiel Ayarza et Raziel García, mais a réussi à remporter la bataille tactique en ayant moins de possession que son rival tout en exploitant mieux ses moments forts avec la balle. Des transitions rapides dans l’axe comme sur cette action de Juan Romagnoli ouvrant le score grâce à une passe millimétré de Jordan Guivin. Peu avant la mi-temps, Hansell Riojas inscrivait le but du break. Le Sporting Cristal réagissait tardivement en réduisant l’écart en toute fin de match sur un pénalty transformé par Alejandro Hohberg. Avec cette nouvelle défaite, la troisième de cette saison, les Celestes laissent une avance de douze points, avec un match en retard, au leader Alianza Lima.

Un leader qui ne s’est pas fait prier pour prendre trois points contre Cajamarca. L’Alianza Lima, privée de Jefferson Farfán en sélection, a étrenné son nouveau maillot mauve de la meilleure des façons avec une nouvelle victoire, la sixième d’affilée, acquise grâce à un Oslimg Mora des grands jours. Car c’est de lui que vient le premier but, sur une ouverture lumineuse pour Wilmer Aguirre qui a été plus vif que son défenseur pour propulser le cuire au fond des filets. Le deuxième but, où Mora est également impliqué, est un petit bijou collectif joué à l’entrée de la surface de réparation puis conclu par Hernán Barcos. L’Alianza Lima n’a besoin que d’un seul point pour remporter le Clausura et disputer la finale nationale contre le Sporting Cristal, vainqueur de l’Apertura.

Universitario a remporté un match crucial dans la course à la Libertadores en écartant un concurrent direct, l’Universidad César Vallejo. Dès la cinquième minute, Alex Valera non retenu avec la sélection péruvienne, inscrit le premier but de la rencontre tout en finesse. Les Poetas, habituellement solides en défense, n’ont rien su faire face à cette U déterminée à plier le match. C’est une nouvelle fois Alex Valera qui plante le deuxième pion d’un subtil lob sur le gardien. Ce match voyait également le retour d’Hernán Novick sur les terrains après plusieurs semaines d’absence. L’Uruguayen a signé son grand retour d’un but en fin de match en laissant exploser sa joie. Au classement général, Universitario pointe à la troisième place derrière le Sporting Cristal et l’Alianza lima et passe devant César Vallejo, son adversaire du jour.

Le Guerrero de la semaine : Oslimg Mora (Alianza Lima)

Le natif de Pisco, ville célèbre par son fameux alcool envié par les voisins du sud, est un pur produit du centre de formation de l’Alianza Lima, un Potrillo comme on les appelle, un poulain en français. Il est prêté au club San Martín, réputé pour développer professionnellement les jeunes où il débute en première division. De retour à l’Alianza Lima en 2020, il joue au poste de latéral droit avant de monter d’un cran en 2021 dans une formation en 3-4-3 qui lui convient à merveille car cela lui laisse le champ libre en phase offensive. C’est dans cette configuration qu’il a pu montrer l’étendue de ses talents lors de ce dernier match contre Cajamarca. À vingt-deux ans, il est un joueur mûr avec une marge de progression qui pourrait l’emmener dans un club plus grand, à l’étranger avant de sûrement frapper à la porte de la sélection nationale.

Prochains matchs

Le Sporting Cristal doit disputer son match en retard (septième journée) contre Binacional ce samedi, en cas de défaite, l’Alianza Lima sera champion sans jouer. Pour la suite des évènements, rendez-vous après la trêve internationale pour la quinzième journée qui sera peut-être celle du champion. L’Alianza Lima doit faire au moins match nul contre Mannucci pour être champion. Le club de Trujillo sera un adversaire coriace qui a notamment battu le Sporting Cristal mais qui a perdu ses deux derniers matchs. Dans tous les cas, la balle est dans le camp des Blanquiazules. Le Sporting Cristal doit impérativement battre Ayacucho pour retarder le sacre. Quant à Universitario, un duel à distance se tiendra avec les clubs encore en lice pour les places continentales. César Vallejo, Melgar, Ayacucho, Sport Boys, Cienciano et Mannucci ont tous une carte à jouer pour cette avant dernière journée. En bas du classement, la lutte pour le maintien sera acharnée. Pour l’instant c’est l’Alianza Universidad et San Martín qui sont relégués à égalité de points avec l’Alianza Atlético et Cusco FC.

Résultats

Ayacucho 3 – 2 Carlos Mannucci

Sport Boys 3 – 1 Alianza Atlético

Cienciano 2 – 1 Sporting Cristal

Sport Huancayo 4 – 3 Alianza Universidad

Deportivo Municipal 1 – 2 Deportivo Binacional

Alianza Lima 2 – 0 UTC Cajamarca

Universidad San Martín 1 – 1 Cusco

Academia Cantolao 0 – 2 Melgar

Universitario 3 – 0 César Vallejo

Classement

perj14c

Péruviens dans le monde

Les internationaux sont maintenant tous rassemblés à Lima à disposition de Ricardo Gareca pour préparer le match contre le Chili qui aura lieu jeudi soir dans la capitale péruvienne. Dimanche, la Blanquirroja s’envolera pour La Paz pour y affronter la Bolivie. Deux matchs en quatre jours où l’objectif sera de ramener six points face au rival éternel chilien et face à une Bolivie qui se profile comme la nation la plus faible de la région mais un véritable cauchemar chez elle. Enfin, la semaine prochaine c’est l’Argentine qui se tiendra face au Pérou pour un match qui s’annonce très compliqué à Buenos Aires où le public a repris ses marques dans les stades. Hormis André Carillo encore incertain, Ricardo Gareca pourra compter sur tous ses joueurs cadres pour cette triple date alors que ses rivaux comptent déjà quelques absences.